Publicité

Hydrotomie percutanée : 12 infirmiers sanctionnés et une cinquantaine de médecins sous le feu des critiques pour des actes jugés douteux

L'hydrotomie percutanée, une technique médicale controversée, a fait grand bruit dans l'univers de la santé. Douze infirmiers ont récemment été sanctionnés par l'Ordre national des infirmiers pour avoir mis en œuvre cette méthode, dont la validation scientifique fait défaut, comme l'a indiqué l'AFP le 15 mai 2023. Les sanctions prononcées varient "du blâme à une suspension d'exercice ferme de trois mois". Par ailleurs, comme l'a rapporté Le Parisien mercredi 17 mai 2023, 52 médecins sont désormais dans le collimateur de la justice, un procès étant prévu pour le début du mois de juin 2023. Pour rappel, l'hydrotomie percutanée se présente comme une solution pour soulager la douleur chronique de diverses affections, telles que l'arthrose, les lombalgies ou encore les migraines. Cette technique repose sur des injections sous-cutanées de sérum physiologique enrichi de plusieurs éléments en grandes dilutions.

Selon la chambre disciplinaire nationale de l'ordre des infirmiers, les praticiens sanctionnés ont exposé leurs patients à un "risque injustifié" en usant de cette technique de soin dépourvue de validation scientifique reconnue. La chambre a aussi insisté sur la nécessité pour les infirmiers de faire preuve de "discernement et de prudence" face à l'émergence de nouvelles pratiques de soin, y compris lorsque celles-ci sont recommandées par un médecin. Dans ce contexte tumultueux, certains professionnels de santé ont exprimé leur consternation. Toujours selon Le Parisien, Bernard (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite