Publicité

Hypersensibilité viscérale : qu’est-ce que ce symptôme de l’intestin irritable ?

Dans une étude publiée en 2022, des chercheurs français affirment que les oligosaccharides du lait maternel réduisent l’hypersensibilité viscérale associée au syndrome de l’intestin irritable. Souvent décrit comme une rage au ventre entraînant de violentes douleurs, ce symptôme s’accentue pendant une crise d’anxiété ou une période de stress.

Lorsqu’une crise survient, la personne peut littéralement se tordre de douleur, y compris en position debout et en public. L’hypersensibilité viscérale chez les personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable se caractérise par des maux de ventre. Leur intensité varie en fonction des personnes. Ces douleurs abdominales surviennent généralement quelques heures après les repas. Elles sont plus violentes en cas de stress ou d’anxiété. Les douleurs peuvent être localisées :

Certaines personnes ressentent une douleur en cadre, c’est-à-dire une douleur qui suit la trajectoire du côlon. D’autres troubles gastro-intestinaux peuvent survenir, notamment des ballonnements et des spasmes. La stimulation de l’appareil digestif est susceptible d’aggraver les crises, par exemple en cas de flatulences et pendant l’évacuation des selles.

Derrière l’hypersensibilité viscérale se cache un problème de ralentissement ou d’accélération du transit intestinal. Le tube digestif est plus sensible aux aliments ingérés et aux réactions qui se produisent. L’innervation sensitive dans cette région du corps est très complexe et encore mal connue. Les fibres viscérales (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite