Publicité

Hypertonie musculaire : qu'est-ce que ce symptôme qui peut révéler une maladie de Parkinson ?

L’hypertonie musculaire est un trouble généralement causé par une lésion au niveau du système nerveux central. La maladie de Parkinson, qui est une affection neurologique, peut donc être liée à l’apparition d’une hypertonie.

L’hypertonie musculaire désigne un tonus musculaire trop important, c’est-à-dire que les muscles restent contractés. Il existe deux types d’hypertonie musculaire. Lorsqu'il s'agit d'hypertonie spastique, le membre retrouve sa position initiale dès qu’on le lâche ; par exemple, le bras plié va se plier à nouveau dès qu’on ne le mobilise plus. S'il s'agit d’hypertonie plastique, le membre va être rigide et difficile à mobiliser, puis il va rester dans la position finale une fois la manipulation finie ; par exemple, le bras va opposer une résistance lorsqu’on le dépliera, et va ensuite rester tout droit.

Dans la majorité des cas, l’hypertonie musculaire est causée par une lésion au niveau du système nerveux central, c’est-à-dire le cerveau et la moelle épinière. Plusieurs causes peuvent plus particulièrement être à l’origine d’une lésion, et donc d’une hypertonie musculaire :

L’hypertonie musculaire peut se reconnaître à plusieurs signes, tels que :

Il faut cependant savoir que ces symptômes varient d’une personne à une autre, en fonction de plusieurs facteurs comme la cause et la gravité de l’hypertonie musculaire, l’état de patient, ou encore de la zone du corps touchée.

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative. Elle se caractérise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite