Publicité

Hypertonie oculaire : symptômes et prise en charge de cette élévation de la tension dans l'œil

Dans certains cas, l’hypertonie oculaire n’entraine pas de réelle gêne au quotidien. Il est cependant important de prendre en charge rapidement cette élévation de la tension dans l’œil, car il s’agit du premier facteur de risque du glaucome.

La tension oculaire désigne la pression à l’intérieur de l’œil. Cette pression est maintenue grâce à la production et à l’évacuation de l’humeur aqueuse, qui est le liquide transparent et incolore qui remplit l’espace entre la cornée et l’iris. La pression normale exercée par l’humeur aqueuse est située entre 9 et 21 mmHg. Lorsque la pression intraoculaire est supérieure à 21 mmHg, on parle d’hypertonie oculaire. L'hypertonie oculaire est le principal facteur de risque du glaucome, qui constitue la seconde cause de cécité dans les pays développés, comme le précise l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Le glaucome est en effet une maladie de l’œil se caractérisant par la destruction progressive du nerf optique en raison d’une hypertension oculaire, dont la progression est irréversible.

L’apparition d’une hypertonie oculaire peut être favorisée par plusieurs facteurs. Dans un premier temps, des facteurs génétiques peuvent jouer un rôle dans l’augmentation de la tension dans l’œil. Si une personne de sa famille a souffert d’une hypertonie oculaire ou d’un glaucome, un patient a donc plus de chance de développer cette pathologie. Par ailleurs, le risque de voir la pression intraoculaire augmenter est de plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite