Publicité

Hypokaliémie : tout savoir sur la carence en potassium

L’hypokaliémie est un trouble électrolytique qui affecte les taux sériques de potassium. Elle fait partie des perturbations électrolytiques les plus graves.

Définition : qu’est-ce que l’hypokaliémie ?

L’hypokaliémie est un terme médical qui désigne un taux trop faible de potassium dans le sang. En effet, la kaliémie désigne la concentration sanguine en potassium. Le préfixe « hypo » (tiré du Grec hupo) signifie « sous ».

Pour rappel, le potassium (élément chimique noté K) est un électrolyte essentiel qui régule l’équilibre hydroélectrolytique de l’organisme, maintient un rythme cardiaque normal et intervient dans la conduction de l’influx nerveux et la contraction musculaire.

Médicalement, on parle d’hypokaliémie lorsque la concentration plasmatique en potassium est strictement inférieure à 3,5 mmol/L.

Le manque de potassium peut se manifester par une faiblesse ou des crampes musculaires et une fatigue. Dans les cas plus graves, une carence potassique peut engendrer une paralysie des muscles voire des troubles du rythme cardiaque. L’arrêt cardiaque (et parfois le décès) est alors possible.

L’hypokaliémie s’explique le plus souvent...

Lire la suite