En images : vague de manifestations aux États-Unis contre la révocation du droit à l’avortement

Des foules se sont rassemblées dans les rues de grandes villes américaines dès l’annonce de la révocation du droit à l’avortement par la Cour suprême. Tour d’horizon de la mobilisation. Après le choc, la mobilisation. Ils étaient des milliers d’Américaines et Américains à se rendre dans les rues de New York, Los Angeles, Washington, et de nombreuses autres villes, hier, pour manifester contre la révocation du droit à l’avortement par la cour Suprême. Cette décision historique ramène le pays aux années d’avant « Roe v. Wade », l’arrêt emblématique de 1973, qui a fait de l’avortement un droit constitutionnel aux États-Unis. Désormais, chaque État sera libre d’établir sa propre législation en matière d’avortement. À lire >> L’édito de ELLE : Au nom de Simone VeilEn moins de 24 heures, neuf États, dont l’Utah, l’Oklahoma et le Missouri, ont déjà interdit l’avortement. Douze autres pourraient suivre dans les jours qui viennent. Dans des États comme l’Arkansas, le Kentucky, la Louisiane ou encore le Missouri, l’avortement est désormais interdit même en cas de viol ou d’inceste.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles