Implant dentaire : quelles sont les alternatives ?

Pexels/Shiny Diamond

Il existe aujourd’hui différentes solutions pour réparer ou restaurer des dents cassées, manquantes ou extraites par le dentiste en raison de leur mauvais état, sans qu’il soit nécessaire de procéder à un implant dentaire. Les techniques se modernisent sans cesse et sont souvent inconnues du grand public. Or, elles sont parfois mieux adaptées aux patients que la pose d’un implant dentaire, et souvent moins coûteuses. Avant d’exposer ces techniques, il convient toutefois de définir l’implant dentaire, puis de détailler les avantages et les inconvénients des alternatives aux implants dentaires.

Comme l’explique l’Union française pour la santé bucco-dentaire dans sa fiche consacrée au sujet, les implants dentaires ont pour objectif de remplacer les dents manquantes. Par définition, un implant dentaire est une vis métallique en titane qui remplace la racine d’une dent. Cet implant permet ensuite l’ancrage d’une ou plusieurs dents artificielles qui peuvent prendre différentes formes :

Les implants dentaires sont proposés aux personnes qui présentent une ou plusieurs dents manquantes :

Les implants dentaires ont pour avantage de mieux mastiquer (et donc de mieux digérer), mais aussi de retrouver une élocution et une apparence normale. Le dentiste peut recommander des implants pour fixer des bridges et des prothèses dentaires, car les implants sont fixes, il n’est pas nécessaire de recourir à des colles ou des adhésifs pour les faire tenir, comme c’est le cas pour les prothèses amovibles. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite