Publicité

Inégalités salariales : 1 jeune homme sur 5 considère “normal” de gagner plus qu’une femme à poste égal

Toute femme peut en témoigner : le sexisme est toujours bien (trop) ancré dans notre société. Et si l’on aurait tendance à penser que les combats féministes du siècle dernier ont permis de significatives avancées, le constat dressé par le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes nous prouve que la partie est très loin d’être gagnée. Comme chaque année, l’organisme gouvernemental a publié, lundi 22 janvier 2024, son rapport sur l’état des lieux du sexisme en France. “Ça continue, et ça s’aggrave”, résumait tristement Sylvie Pierre-Brossolette sur le plateau de C à vous le jour-même. La présidente du Haut Conseil à l’égalité (HCE) affirme par ailleurs que “le sexisme commence à la maison, continue à l’école et explose en ligne”. Et le constat le plus inquiétant est sans nul doute celui concernant la vision des jeunes générations, adeptes des réseaux sociaux.

Selon les chiffres du rapport, 68 % des vidéos les plus vues sur Instagram véhiculent des stéréotypes assignant les femmes à la maternité. Et alors qu’une écrasante majorité des sites pornographiques diffuse “des contenus misogynes d’une rare violence”, deux tiers des hommes de 25-34 ans disent les “imiter” dans leurs relations sexuelles. Le HCE remarque même qu’au-delà d’être toujours très prégnant, le sexisme a empiré dans certaines catégories de population, notamment les jeunes adultes masculins. 37 % des hommes estiment que le féminisme menace leur place dans la société. C’est trois points de plus que l’an (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite