Publicité

Incontinence urinaire : en quoi consiste la reprogrammation mictionnelle ?

La reprogrammation mictionnelle est une rééducation comportementale ayant pour objectif de modifier les habitudes mictionnelles des patients afin de leur permettre d’aller aux toilettes à des fréquences raisonnables et acceptables (toutes les 2 à 4 heures). Il s’agit d’une véritable rééducation de sa vessie. “La reprogrammation mictionnelle consiste donc à uriner à des horaires qui seront prédéfinis avec votre praticien et selon vos objectifs. Elle se base sur un schéma individualisé qui sera adapté aux habitudes mictionnelles des patients”, explique le Dr Ugo Pinar.

La principale indication de la reprogrammation comportementale est l'hyperactivité vésicale. Cette dernière est un syndrome se traduisant par des envies urgentes d’aller aux toilettes (urgenturies) associé à une augmentation de la fréquence mictionnelle de jour ou de nuit (pollakiurie diurne ou nocturne). “L’étiologie majoritaire de l’hyperactivité vésicale est idiopathique, mais elle peut être aussi causée par des infections urinaires, des calculs urinaires, des polypes de vessie ou des causes neurologiques. L’hyperactivité vésicale peut aussi être la cause de fuites urinaires (le patient n’a pas le temps d’aller aux toilettes devant une envie très urgente)”, explique l’urologue.

“Les résultats de plusieurs études ont démontré que dans cette indication, la reprogrammation pouvait faire aussi bien que certains médicaments. Son utilisation est donc primordiale en première intention”, ajoute-t-il. La reprogrammation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite