Publicité

Infarctus : voici le jour où les risques seraient plus élevés, selon des scientifiques

Chaque année, près de 80.000 personnes font un infarctus du myocarde en France. D'après l'Assurance maladie, environ 12.000 décèdent des suites de cette "destruction" du muscle du coeur, causée par l'obstruction d'une artère coronaire. Si l'infarctus du myocarde, également appelé crise cardiaque, peut survenir à chaque instant, des chercheurs britanniques ont peut-être identifié un moment en particulier où les risques seraient plus élevés.

Les résultats de leurs travaux ont été dévoilés lors de la conférence annuelle de la British Cardiovascular Society (BCS), qui se déroule à Manchester (Royaume-Uni) du 5 au 7 juin 2023, puis publiés dans un communiqué. Pour les réaliser, ils ont étudié les données de 10.528 patients, admis à l'hôpital entre 2013 et 2018 pour le type de crise cardiaque "le plus grave", à savoir l'infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST (STEMI).

Grâce à cette analyse, les scientifiques ont pu dresser un constat pour le moins surprenant : "Nous avons trouvé une forte corrélation statistique entre le début de la semaine de travail et l'incidence de l'infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST", écrit le Dr Jack Laffan, cardiologue et auteur principal. Plus précisément, les risques de faire une crise cardiaque seraient beaucoup plus importants le lundi.

Alors, comment expliquer cela ? "La cause est probablement multifactorielle", avance le médecin. Selon lui, il est possible qu'un "élément circadien", donc en lien avec le rythme biologique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite