Publicité

Inflation : 89 % des Français sont plus attentifs au gaspillage alimentaire

Selon le baromètre 2024 de l'Observatoire Cetelem, 9 Français sur 10 déclarent limiter au maximum le gaspillage, suite à une inflation alimentaire record.

Adapter sa consommation aux prix croissants devient de plus en plus courant pour les Français, qui optent pour de nouvelles pratiques telles que cuisiner les restes, privilégier des recettes spéciales petit budget, ou encore explorer les sections « anti-gaspillage » et promotions des supermarchés. Le baromètre 2024 de l’Observatoire Cetelem publié ce lundi, dont l’objectif est d'analyser la perception et la réaction des Européens face aux crises actuelles, place en effet l’inflation comme premier sujet de préoccupation des Européens (87 %).

Les habitudes alimentaires impactées par l’inflation

Parmi les dix pays européens interrogés (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Suède), la France n’est pas épargnée par les conséquences de cette inflation, bien au contraire, et particulièrement au niveau des habitudes de consommation alimentaire. L’alimentation, énorme source de dépenses notamment à cause de l’augmentation phénoménale des produits alimentaires de grande distribution (6,5 % d’augmentation sur une année en décembre 2023 selon l’Insee), s’en voit inévitablement impactée. Près de 4 Européens sur 10 (37 %) affirment ainsi avoir coupé dans leurs dépenses alimentaires pour répondre à l’inflation, et monte à 44% chez les Français. Autre conséquence inévitable, la perte de pouvoir d’achat et la précarité alimentaire avec 4 Français sur 10 qui déclarent « moins...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi