Inflation : les prévisions alarmantes de Michel-Edouard Leclerc sur la hausse des prix dans les supermarchés

Jean-Marc Lhomer / Bestimage

Il est souvent interrogé par les médias lorsqu’il est question de comprendre les rouages de l’économie française. Michel-Edouard Leclerc, propriétaire des supermarchés éponymes, affirme, dans une interview publiée dans le Journal du dimanche, le 22 janvier 2023, que les prochains mois risquent d’être très compliqués. Les prix ne vont pas cesser d'augmenter. "Pas de baisse à l'horizon", déclare-t-il. En cause, des industriels qui, selon lui, "réclament des hausses de prix allant de 12 à 30 %". Des tarifs qui restent durs à négocier du fait d'interlocuteurs – mis à part les agriculteurs – "tout sauf transparents". Et l’homme d’affaires de déplorer : "Nos acheteurs sont effarés et franchement inquiets. Après une année inflationniste, ils nous re-proposent des hausses exorbitantes." Les chiffres sur l'inflation sont conséquents. "La hausse des prix alimentaires dans la distribution a atteint en moyenne 12 % en 2022 dans les hypermarchés", précise Michel-Edouard Leclerc.

Sans langue de bois, Michel-Edouard Leclerc rappelle aussi qu’en tant qu’acteurs économiques majeurs, les grands distributeurs ont une vision éclairée quant aux sursauts de l’inflation, qui ne laisse place au doute. "En tant que distributeurs, nous savons trois à quatre mois à l’avance comment les prix vont évoluer à travers nos centrales d’achats." Le dirigeant de l’enseigne E.Leclerc prévoit aussi, logiquement, une fragilisation des foyers les plus pauvres. De nombreuses familles sont en effet déjà plongées dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite