Instagram nous expose tous les jours à des contenus pro-TCA selon une étude

·2 min de lecture

20 millions d’utilisateurs seraient alimentés par des contenus pro-TCA (Troubles du Comportement Alimentaire) sur Instagram. C’est ce que révèle Fairplay, une association pour le bien-être des enfants.

Plus de 88 000 comptes vantant les TCA existent sur le réseau social selon l’étude. Ils comptabilisent près de 20 millions d’abonnés. Pour rappel, sur Instagram, la tranche d’âge varie entre 15 et 24 ans.

La faute à l’algorithme

Ce type de compte est recommandé par l’algorithme du réseau social. Et ce n’est pas une ou deux publications mais une inondation de post non sollicité pro-TCA. « L’une des choses qui m’a frappé, c’est à quel point il était facile d’identifier cette bulle pro-troubles de l’alimentation », explique Rys Farthing, responsable de la recherche. Dès que l’on exprime l’envie de perdre du poids, on peut se retrouver avec des recommandations de comptes à suivre, encourageant ouvertement les TCA.

Aucune modération de la part de Meta

Fairplay avait déjà émis l’idée de restreindre ce type de publication. Ce à quoi Liza Crenshaw, porte-parole du groupe Meta, a répondu que « des rapports comme celui-ci [de Fairplay] comprennent souvent à tort que la suppression complète du contenu lié au parcours de personnes vivant avec des TCA ou guéries peut exacerber les moments difficiles et couper les gens de la communauté ».

« Les experts et les organisations de sécurité nous ont dit qu’il était important de trouver un équilibre et de permettre aux gens de partager leurs histoires personnelles tout en supprimant tout contenu qui encourage ou favorise les troubles de l’alimentation », elle...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Cette quantité de poisson par semaine vous permet de diviser par 3 les risques d’AVC"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles