Installer un jacuzzi dans son jardin ou sur sa terrasse : 4 choses à savoir

Même propriétaire de votre jardin ou de votre terrasse, une réglementation assez stricte, similaire à celle des piscines, encadre la pose d'un jacuzzi. Si vous comptez installer un jacuzzi hors-sol dans votre extérieur, pour une durée n’excédant pas trois mois, vous n’aurez besoin d’aucune autorisation préalable. De même si le jacuzzi ne dépasse pas 10 m2. Si vous êtes locataire en revanche, vous devez obtenir l'autorisation de votre propriétaire avant d'engager des travaux.

Si vous envisagez de laisser le jacuzzi plus de trois mois dans votre jardin ou sur votre terrasse ou que sa taille excède 10 m2, son installation requiert une déclaration préalable de travaux en mairie. La pose d’un jacuzzi de plus de 100 m2 nécessite quant à elle l'obtention d'un permis de construire qui est à adresser par lettre recommandée avec accusé réception ou à déposer à la mairie par le propriétaire du terrain. Pour prévenir tout risque de noyade chez les enfants, le législateur impose au propriétaire d'un jacuzzi d'installer une barrière de protection, un système d'alarme sonore, une couverture de sécurité ainsi qu’un abri, type véranda, qui recouvre intégralement le bassin. Attention, si votre jacuzzi d'extérieur n'est pas équipé d'un dispositif de sécurité, vous risquez une amende de 45 000 €.

En ce qui concerne l’emplacement du jacuzzi, la loi impose en principe une distance de 3 m entre les bords de votre spa et la clôture de votre voisin. Ceci afin de prévenir toutes nuisances sonores éventuellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles