Installer un poulailler dans son jardin : cette amende improbable

Installer un poulailler dans son jardin : cette amende improbable

Quelle joie de posséder son propre poulailler. Cette installation permet de jouir de nombreux avantages : elle met en sécurité les poules et les coqs, offre la possibilité d'avoir des oeufs frais... Mais un poulailler, c'est aussi des nuisances sonores et des dangers sanitaires. Voici ce qu'il faut savoir avant d'installer un poulailler dans son jardin.

Installer un poulailler dans son jardin : que dit la loi ?

Avant de vous lancer dans l’installation et la construction d’un poulailler, il est d'usage de se renseigner sur les réglementations en vigueur. En effet, certaines mairies et communes interdisent cet élevage, notamment dans les lotissements. Aussi, il faut savoir que la réglementation diffère selon la surface du poulailler et le nombre de poules. Par exemple, pour un poulailler d’une surface entre 5 et 20 m², une déclaration de travaux est nécessaire. Pour une surface égale ou supérieure à 20 m², il vous faudra un permis de construire.

Installer un poulailler dans son jardin : le montant de l'amende

Que risque-t-on si ces réglementations ne sont pas respectées ? Selon la loi, vous pouvez écoper d'une amende assez lourde. Cette dernière peut s'élever entre 1200 et 6000 euros par m². Aussi, sachez que vous pouvez également risquer une sanction si vos voisins se plaignent de nuisances sonores et de la présence d'odeurs. Ainsi, pour éviter que vos voisins ne se plaignent, il faut...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison