Publicité

Insuffisance cardiaque : l'Assurance maladie alerte sur une pathologie encore mal connue

L’Assurance Maladie a relancé, le 13 mars dernier, une campagne de sensibilisation à l’insuffisance cardiaque. Objectif : faire connaître les facteurs de risque et les symptômes de cette maladie, afin de favoriser un dépistage précoce.

Et si votre cœur essayait de vous dire quelque chose ? C’est le slogan de la dernière campagne d’information de l’Assurance maladie sur l’insuffisance cardiaque. Cette maladie incurable touche 1,5 million de personnes en France et nécessite une prise en charge rapide pour éviter qu’elle n’évolue vers une décompression qui peut mettre en danger la vie du malade.

Après une première campagne de sensibilisation à l’automne, l’Assurance maladie a décidé de renouveler ses efforts en reconduisant cette campagne nationale. Car l’insuffisance cardiaque est de plus en plus répandue : selon les estimations de l’Assurance maladie, elle devrait progresser de 25 % tous les 4 ans. Or, les symptômes et les facteurs de risques restent relativement méconnus du grand public, notamment des seniors, pourtant les plus concernés (l’insuffisance cardiaque touche majoritairement les plus de 60 ans).

LIRE AUSSI >> AVC, infarctus, hypertension… Quand le cœur des femmes flanche

Ce défaut de connaissance entraîne des retards dans le diagnostic de cette pathologie, avec à la clé des conséquences graves. Car l’insuffisance cardiaque nécessite un traitement médicamenteux, un suivi quotidien et un changement en profondeur des habitudes de vie du malade. Cette maladie se présente principalement à travers quatre symptômes :

- l’essoufflement : il est dû à une augmentation de la pression du sang dans les vaisseaux pulmonaires, qui empêche le bon...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi