Publicité

Insuffisance respiratoire : les symptômes à reconnaître et les meilleurs traitements

L'insuffisance respiratoire désigne l'incapacité des poumons à apporter suffisamment d'oxygène dans les organes, provoquée par une maladie ou une infection. Comment reconnaître cette atteinte du système respiratoire, quelles sont ses causes et comment la traiter ?

Une insuffisance respiratoire correspond à une baisse du taux d'oxygène dans le sang ou au contraire à une élévation anormale du taux de dioxyde de carbone dans l'organisme. Les deux phénomènes peuvent également se produire simultanément.

L'insuffisance respiratoire peut être obstructive ou restrictive et elle peut être aiguë ou chronique.

Elle résulte d'une obstruction partielle des voies aériennes avec un rétrécissement du calibre des bronches. Le début d'oxygène est alors réduit. Elle est principalement causée par quatre maladies : la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), l'emphysème (fibrose pulmonaire), la mucoviscidose, l'asthme.

Le mécanisme de l'insuffisance respiratoire restrictive est différent. Elle résulte d'une diminution de la capacité pulmonaire en raison d'une anomalie de la pompe respiratoire, provoquée par des pathologies pleurales par exemple, une atteinte de la colonne vertébrale ou une obésité.

Un problème au niveau des centres nerveux de contrôle de la respiration peut également être en cause, notamment dans le cas d'atteintes comme la maladie de Parkinson ou la maladie de Charcot (sclérose latérale amyotrophique).

Il 'agit d'une incapacité brutale du système respiratoire à assurer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite