Publicité

Interdiction des puffs : à quelle date ne seront-elles plus autorisées ?

Des goûts sucrés, un packaging coloré, le tout prêt à l'emploi pour un prix relativement faible. Les ‘puff’, comprendre “bouffée” en anglais, se sont fait une place chez les buralistes et certains commerçants, mais aussi dans les habitudes de nombreux jeunes. Selon un sondage d’Alliance Contre le Tabac, publié en 2022, un adolescent sur dix entre 13 et 16 ans a déjà utilisé ce dispositif. Mais ces cigarettes électroniques jetables pourraient vivre leurs derniers instants en France. Alors, à quelle date les puffs seront-elles interdites en France ? On fait le point.

Le Programme national de lutte contre le tabagisme (PNLT) pour 2023-2027, présenté le 28 novembre par Aurélien Rousseau, ministre de la Santé et de la Prévention, prévoit, dans ses mesures phares, d’”interdire la vente des produits du vapotage (puffs)”. Si aucun planning n’a été présenté dans le PNLT, le ministre de la Santé a annoncé au micro de RTL, dans l’émission Le Grand Jury vouloir l’interdire “début 2024”.

L’interdiction de la vente de “puff” s’inscrit donc dans le cadre du Programme national de lutte contre le tabagisme (PNLT) pour 2023-2027. Cette interdiction a différents objectifs. Tout d’abord celui de la protection des citoyens et particulièrement “les plus jeunes” face à des “produits d’appel” qui peuvent conduire à l’addiction à la nicotine et au tabac.

Comme le précise le ministère de la Santé et de la Prévention, “certains produits du vapotage poursuivent des stratégies de marketing agressif ciblées (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite