Iran : la mère de Nika Shahkarami accuse les autorités de l'avoir tuée

© Getty Images

Nika Shahkarami a disparu le 20 septembre après être allée participer à une manifestation à Téhéran. Son corps n’a été rendu à sa famille que le 1er octobre.

Nasrin Shahkarami, la mère d’une adolescente iranienne décédée après avoir participé aux manifestations contre la mort de Mahsa Amini a accusé les autorités de l’avoir tuée, dans une vidéo diffusée jeudi par des médias en persan basés à l’étranger. Elle a également accusé les autorités de l’avoir menacée via ses proches pour l’obliger à faire de faux aveux sur la mort de Nika, 16 ans, disparue le 20 septembre après s’être rendue à une manifestation à Téhéran.

L’Iran est le théâtre de manifestations depuis la mort le 16 septembre de Mahsa Amini, une jeune Kurde iranienne de 22 ans, arrêtée à Téhéran par la police des mœurs qui lui reprochait d’avoir enfreint le strict code vestimentaire en vigueur. La répression des manifestations a causé la mort de dizaines de personnes, selon des groupes de défense des droits humains.

Après avoir récupéré son corps, la famille de Nika avait prévu de l’enterrer dans sa ville de Korramabad, à l’ouest du pays lundi, au lendemain de son 17e anniversaire, a expliqué sa tante, Atash Shahkarami, sur les réseaux sociaux.

Mais selon des médias en langue persane basés à l’étranger, la famille n’a pas été autorisée à l’enterrer dans sa ville, et son oncle et sa tante ont été arrêtés. Plus tard, dans une apparition télévisée, Atash Shahkarami a déclaré que sa nièce avait été « jetée » du haut d’un bâtiment de plusieurs étages, une explication qui...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi