Publicité

"Que j'aille aux César ou pas, on s'en fiche bien" : Judith Godrèche réagit aux rumeurs sur sa venue à la cérémonie

Judith Godrèche livrera-t-elle un discours à la 49e cérémonie des César, vendredi 23 février 2024 ? Pour l'actrice de 51 ans, qui a porté plainte pour "viols sur mineure" contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon, cette question n'a pas lieu d'être. "Ne parlons pas de ma présence ou absence aux Césars. Parlons des 2.990 femmes, mères et hommes qui m’ont écrit en sept jours. Parlons des enfants victimes d’inceste. Crions. Ouvrons les portes de ce dialogue mort-né", a-t-elle exprimé sur Instagram, mercredi 21 février 2024. Cette déclaration fait écho aux informations du Parisien selon lesquelles la comédienne allait bien monter sur la scène de l'Olympia à Paris, pour une prise de parole consacrée aux violences sexistes et sexuelles dans le milieu du cinéma. "Les Césars et moi, c'est rien, c'est vraiment rien", a-t-elle encore affirmé dans son post en story sur Instagram, sans confirmer ni démentir les rumeurs sur sa participation à la prestigieuse remise de prix.

Judith Godrèche est devenue une figure majeure dans le mouvement MeToo et la libération de la parole des actrices victimes de violences sexuelles. Durant son adolescence au milieu des années 1980, l'ex-compagne de Dany Boon et mère de leur fils Noé Boon a eu une relation de six ans avec Benoît Jacquot – quand elle avait 14 ans et lui 40 ans. Pour Le Monde, elle a révélé avoir été victime de "sévices sexuels" et de coups, dans un contexte d'emprise – ce que dément le réalisateur, qui a lui parlé d'une relation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite