Publicité

Quand James Cameron dézingue l'objectification de Wonder Woman

Quand James Cameron dézingue l'objectification de Wonder Woman - BestImage
Quand James Cameron dézingue l'objectification de Wonder Woman - BestImage

James Cameron est un réalisateur féministe. Et le cinéaste a des idées bien arrêtées sur l'objectification des héroïnes au cinéma.

James Cameron a créé des héroïnes de cinéma cultes et féministes. Parmi elles, Sarah Connor (Linda Hamilton) dans Terminator 2 : Judgement Day, Rose (Kate Winslet) dans Titanic ou encore Neytiri (Zoe Saldaña) dans Avatar. Cependant, le cinéaste n'est pas tendre avec d'autres protagonistes féminines.

À l'occasion de la sortie d'Avatar : La voie de l'eau en décembre dernier, Cameron avait ainsi affirmé que son film était plus féministe que Captain Marvel parce qu'il mettait en scène une femme enceinte en train de combattre.

Ce n'était pas la première fois que Cameron faisait de tels commentaires. En 2017 déjà, au moment de la sortie de Wonder Woman, il avait déclaré : "Toute l'autosatisfaction qu'Hollywood a faite avec Wonder Woman est mauvaise. Elle est une icône objectivée et c'est juste un Hollywood masculin qui fait la même chose ! Je ne dis pas que je n'ai pas aimé le film, mais pour moi, c'est un pas en arrière. Sarah Connor était une icône de beauté."

Aujourd'hui, dans une interview accordée au TIME, le réalisateur s'est à nouveau exprimé sur le film réalisé par Patty Jenkins et s'est concentré sur la garde-robe de Wonder Woman par Gal Gadot.

"Je n'ai pas de problème avec Wonder Woman. J'ai adoré le film. Ce que j'ai trouvé insaisissable à l'époque, c'est que oui, c'est normal qu'une femme veuille s'habiller et être belle, mais pas pour le regard des hommes, mais...

Lire la suite


À lire aussi

Chat GPT : c'est quoi, à quoi ça sert ? On vous dit tout
"J'ai du mal avec ma gueule" : Kev Adams brise le tabou de ses complexes physiques
Les actrices de "The Last of Us" dézinguent les trolls homophobes