Jane Fonda : 50 ans de combats

Alice Augustin

Elle est la sainte patronne des people engagés. Depuis la guerre du Vietnam jusqu'au réchauffement climatique, l'ex-« Barbarella » a inventé l'activisme hollywoodien et continue, à 82 ans, de distribuer ses leçons de courage.

 Des mains frêles dressées vers le ciel, des menottes en plastique brandies tel un trophée, un manteau rouge incendie comme ultime ponctuation glamour... Ces dernières semaines, les images de Jane Fonda arrêtée par la police ont fait le tour de la planète. Depuis septembre, l'actrice doublement oscarisée âgée de tout juste 82 ans a déménagé à Washington pour se lancer dans une nouvelle croisade face caméra afin d'alerter sur le réchauffement climatique. Début octobre, elle lançait l'opération Fire Drill Fridays (les vendredis de l'exercice incendie), un appel à la mobilisation inspiré par Greta Thunberg : chaque vendredi depuis le 11 octobre, une foule de militants inconnus ou connus (Patricia Arquette, Amber Valletta, les petits-enfants de Jane Fonda - Malcolm et Viva Vadim - se sont également fait arrêter) investissent donc pacifiquement les marches du Capitole donnant lieu - et c'est leur but - à des arrestations de plus en plus importantes et médiatisées. « C'est drôle d'avoir affaire à la police ici (à Washington, ndlr), parce qu'ils n'ont jamais eu à arrêter une personne célèbre. Alors quatre fois d'affilée... Ils ne savent pas quoi faire. Mon avocat m'a dit que si j'étais encore arrêtée, j'irais de nouveau en prison, et je devrais y passer trois mois cette fois. Je ne peux pas me le permettre parce que j'ai signé un contrat avec la série 'Grace et Frankie'. Cela dit, je pourrais peut-être organiser les Fire Drill Fridays à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi