Publicité

Jasmin Paris, première femme à terminer la Barkley Marathons, la course la plus difficile au monde

La coureuse écossaise Jasmin Paris est devenue, ce vendredi 22 mars, la première femme à terminer la Barkley, un ultra-trail long de 160 km. Depuis sa création en 1986, le jeu de piste géant comptait seulement 20 vainqueurs.

Une victoire historique. La coureuse écossaise Jasmin Paris est devenue, ce vendredi 22 mars, la première femme à terminer la Barkley, un ultra-trail des plus périlleux long de 160 km (et 20 000 mètres de dénivelé positif). Alors qu’il lui restait moins de deux minutes pour arriver, l’athlète de 40 ans a touché la mythique barrière jaune de la Barkley Marathons, bouclant ses cinq tours une minute et 39 secondes avant la barrière éliminatoire fixée à 60 heures.  Une performance qui relève de l’exploit, quand on sait que depuis la création de la course en 1986, il n’y a eu que 20 gagnants qui sont parvenus à relever le défi.

>> Lire aussiParis 2024 : les 13 athlètes de notre dream team

Dans sa carrière sportive, Jasmin Paris n’a commencé à courir qu'à la fin de ses études supérieures. Alors qu’elle grandit à Manchester, elle s’installe ensuite à Édimbourg en 2010.  Vétérinaire de profession, cette mère de famille cumule ses activités avec des compétition d’ultra-trail. À son palmarès, on compte notamment une sixième place sur l'Ultra Trail du Mont-Blanc en 2016, mais aussi une victoire à la Spine Race en 2019. Après deux participations à la Barkley Marathons, la troisième aura été la bonne.

Des règles multiples qui compliquent la participation

Record absolu pour cette édition 2024, les athlètes sont cinq à avoir passé la ligne d'arrivée. Depuis 1986, seulement vingt coureurs ont réussi à s’illustrer dans...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi