Publicité

"J'aurais eu de gros problèmes à la maison" : Marina Carrère d'Encausse révèle cette carrière que sa mère Hélène aurait refusé pour elle

Échographiste, animatrice télé, consultante santé, marraine d'associations… Marina Carrère d'Encausse cumule les casquettes. Une carrière bien remplie pour cette médecin-journaliste de 61 ans, présentatrice du Magazine de la santé sur France 5, élevée dans une famille aisée et intellectuelle du début des années 1960. À l'occasion d'une interview à Télé-Loisirs lundi 18 septembre 2023, la fille d'Hélène Carrère d'Encausse est revenue sur l'éducation bien spéciale donnée par la défunte académicienne, spécialiste de la Russie et décédée en août 2023 à l'âge de 94 ans. "Je faisais ce que je voulais, mais elle ne devait jamais être convoquée chez le directeur et je devais obligatoirement passer dans la classe supérieure. […] Elle partait du principe qu'on est qu'une fois enfant et que si on ne fait pas des bêtises enfant, on ne les fera jamais. […] De par son métier, beaucoup d'intellectuels, de politiques, de Russes, de gens du KGB prenaient les repas avec nous. Grâce à ça, nous avons eu assez tôt une conscience politique et une culture",a-t-elle expliqué auprès de nos confrères, à l'approche de la sortie de son documentaire Fin de vie : pour que tu aies le choix, consacré au combat de son compagnon Antoine Mesnier contre la maladie de Charcot, diffusé ce mardi 19 septembre 2023.

Décidée à embrasser une carrière de journaliste, Marina Carrère d'Encausse n'a pas tout de suite obtenu l'approbation de sa mère Hélène Carrère d'Encausse. "Médecine, c'était bien, le journalisme moins. Pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite