Publicité

Jeanne Moreau : les 5 moments les plus forts de sa carrière

Elle a quitté le tourbillon de la vie en juillet 2017. Jeanne Moreau, la plus libre et la plus envoûtante des actrices françaises, a marqué le monde du cinéma jusqu’à s’ériger au rang d’icône. Retour sur 5 moments cultes de la carrière de cette (très) grande dame, qui aurait eu 96 ans.

« Ascenseur pour l’échafaud » (1958)

Dans ce film de Louis Malle, Jeanne Moreau se révèle au grand public. Elle incarne à l’écran une jeune femme aussi séduisante que magnétique. Sa silhouette hante les rues pavées de la capitale sur des airs de trompette de Mile Davis… L’actrice ne le sait pas encore, mais elle est en train d’entrer dans la grande famille du cinéma français.

À lire aussi >>>  Vanessa Paradis - Jeanne Moreau : nos sorcières bien-aimées (1997)

« Jules et Jim » (1962)

C’est à se demander : qui est le plus emblématique entre le film de François Truffaut et le morceau « Le Tourbillon » interprétée par Jeanne Moreau ? L’actrice joue le rôle de Catherine, une jeune femme mordante et éblouissante aux côtés d’Oskar Werner (Jules) et Henri Serre (Jim). Impossible alors d’oublier sa voix entêtante lorsqu’elle entonne « Le tourbillon de la vie ». Un morceau qui marquera à jamais sa carrière. Pour preuve, on se souvient du bel hommage rendu par Vanessa Paradis en chantant cette douce mélodie, lors du Festival de Cannes, en 1995. Pas de doute : cette musique nous trotte dans la tête.

« J’ai la mémoire qui flanche » (1963)

Elle avait plus d’une corde à son arc... En plus de connaître un succès fulgurant à l’écran, Jeanne Moreau se tourne aussi vers la musique. C’est en 1963 qu’elle enregistre son premier album baptisé : « Jeanne Moreau chante 12 chansons de Cyrus Bassiak ». Parmi les morceaux...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi