Jennifer Garner fête ses 49 ans : focus sur ses histoires d’amour

·12 min de lecture
(Photo by Rodin Eckenroth/FilmMagic via Getty Images)
(Photo by Rodin Eckenroth/FilmMagic via Getty Images)

Propulsée sur le devant de la scène avec la série Alias, Jennifer Garner s’impose au cinéma avec le blockbuster Daredevil. Un film décrié, mais qui marque le début de son histoire d’amour avec Ben Affleck. Après leur coup de foudre, les deux acteurs quittent chacun leurs compagnons respectifs. Ils forment ensuite l’un des couples les plus glamours d’Hollywood et deviennent parents de trois enfants : Violet, Seraphina et Samuel. S’ensuit une séparation douloureuse et une nouvelle idylle pour la comédienne, qui savoure aujourd’hui son célibat. Pour son 49e anniversaire ce samedi 17 avril, retour sur sa vie sentimentale.

Un premier mariage raté

Jennifer Garner rencontre Ben Affleck en 2000, sur le tournage de Pearl Harbor. Alors qu’elle débute sa carrière, la comédienne tient un rôle secondaire dans la superproduction signée Michael Bay et n’a pas le temps de faire véritablement connaissance avec l’acteur. À l’époque, la future interprète de Sydney Bristow dans Alias vit une histoire d’amour avec Scott Foley, qu’elle épouse le 19 octobre 2000. Le couple se sépare trois ans plus tard et leur divorce est prononcé le 30 mars 2004. Rétrospectivement, la star ne garde pas un excellent souvenir de cette union, même si elle n’en veut pas à son ex. "Oh, c'est un bon gars. En regardant en arrière, je me rends compte que nous ne savions pas ce qui nous est venu à l'esprit", affirme-t-elle au magazine Allure en septembre 2013, citée par Purepeople. "Notre couple a juste implosé", conclut-elle pour expliquer l’échec de leur mariage.

(Photo by Chris Weeks/WireImage via Getty Images)
(Photo by Chris Weeks/WireImage via Getty Images)

De l’amour à l’amitié

Entre 2003 et 2004, Jennifer Garner vit une idylle de quelques mois avec Michael Vartan, son partenaire dans Alias. Quatorze ans après leur séparation, alors qu’ils sont tous deux célibataires, la chaîne américaine E! demande à l’acteur s’il existe une chance de les revoir un jour ensemble. "Oh mon Dieu ! Je ne pense pas, répond-il. Si cela n’a pas marché une première fois, c’est qu’il y a une raison." L’amitié semble aller beaucoup mieux aux deux comédiens, comme le prouve la star de 30 ans sinon rien quelques mois plus tard. Le 28 novembre 2018, elle ne manque pas d’adresser un tendre message à son ex pour son cinquantième anniversaire, en partageant un cliché tiré de la série dans laquelle ils se donnaient la réplique. "Pouvez-vous croire que ce visage de bébé a 50 ans ?! Joyeux anniversaire Michael Vartan", écrit-elle sur Instagram.

(Photo by Albert L. Ortega/WireImage via Getty Images)
(Photo by Albert L. Ortega/WireImage via Getty Images)

"Il m’a vraiment pris sous son aile"

Lors d’un entretien accordé à Playboy, Ben Affleck déclare : "Le seul film que je regrette vraiment c'est Daredevil. Ça m'a juste tué. J'aime cette histoire, le personnage et, le fait est que la manière dont il a été salopé m'a collé à la peau". Si le long-métrage sorti en 2003 n’aide pas l’acteur à poursuivre sa carrière hollywoodienne, il bouleverse sa vie personnelle. Après une brève rencontre sur Pearl Harbor, le comédien et Jennifer Garner ont un coup de foudre sur le tournage des aventures du justicier aveugle de Hell’s Kitchen. S’ils préfèrent attendre avant d’exposer publiquement leur histoire d’amour, les deux tourtereaux peinent à masquer leurs sentiments réciproques pendant la promotion. Leur participation à l’émission Dinner for Five devient par exemple célèbre à cause des tendres regards qu’ils ne cessent de s’échanger. Par ailleurs, la star d’Alias ne tarit pas d’éloges à l’égard de son partenaire. Citée par Closer, elle affirme notamment : "Sur le plateau, il a toujours une attention pour les plus modestes. Il m'a vraiment pris sous son aile et m'a dit 'Ça va aller Jen', parce que c'était mon premier grand rôle dans un grand film et il a veillé sur moi".

"Il se serait dit que j’avais porté malheur"

Respectivement séparés de Michael Vartan et Jennifer Lopez, Jennifer Garner et Ben Affleck officialisent leur relation en octobre 2004. Les amoureux apparaissent extrêmement complices lors d’un match des Red Sox de Boston. La victoire du club ce soir-là joue un grand rôle dans l’évolution de leur relation, comme le confie l’actrice avec humour par la suite, citée par ELLE : "S’ils n’avaient pas gagné cette année-là, je ne pense pas que je serais mariée avec trois enfants. Je pense qu’il se serait dit que j’avais porté malheur. Les fans de Boston sont très superstitieux".

(Photo by Ezra Shaw/Getty Images)
(Photo by Ezra Shaw/Getty Images)

"Ce n’était pas pour les caméras"

Ben Affleck et Jennifer Garner se disent "oui" le 29 juin 2005 sur une plage de Parrot Cay. La cérémonie se déroule en toute intimité et est présidée par Victor Garber, l’interprète du père de l’héroïne d’Alias. Après l’annonce de leur divorce en 2016, la comédienne déclare à Vanity Fair, citée par le HuffPost : "C'était un vrai mariage. Ce n'était pas pour les caméras. Je n'ai pas épousé la grande star de cinéma ; je l'ai épousé lui. Et je voudrais tellement pouvoir revenir en arrière. J'ai couru sur la plage pour lui, et je le ferais à nouveau. Vous ne pouvez pas avoir ces trois bébés et tout ce que nous avions. Il est l'amour de ma vie".

"Une personne généreuse"

En 2014, Ben Affleck apparaît nu dans le thriller Gone Girl de David Fincher. Une scène que Jennifer Garner évoque avec beaucoup d’humour sur le plateau d’Ellen DeGeneres. La comédienne lance d’abord, en s’adressant au public : "Il n'y a pas de quoi !" Largement applaudie, elle ajoute : "J'essaye de me considérer comme une personne généreuse et je voulais donner en retour. Vous me donnez tellement que je voulais rendre quelque chose à chacun d'entre vous". L’animatrice interroge ensuite l’actrice sur la conversation qu’elle a eue avec son époux à propos de ce passage du film. "C'était une discussion du genre: 'Hey, tu sais, David Fincher m'a demandé de sortir d'une douche'. Et moi j'ai dit: 'Oh cool, j'espère qu'il a filmé avec un grand-angle'", raconte-t-elle pour rester sur cette bonne lancée.

La séparation après dix ans de mariage

Après leur mariage, Jennifer Garner et Ben Affleck deviennent parents de trois enfants : Violet Anne, née le 1er décembre 2005 ; Seraphina Rose Elizabeth, qui agrandit la famille le 6 janvier 2009 et Samuel, qui voit le jour 27 février 2012. Pendant des années, les deux acteurs apparaissent comme un couple idéal aux yeux de leurs fans. Mais le 30 juin 2015, les stars annoncent leur rupture. "Après beaucoup de réflexion et une grande considération, nous avons pris la décision difficile de divorcer, annoncent-ils dans un communiqué cité par Télé Star, au lendemain de leur dixième anniversaire de mariage. Nous allons poursuivre notre parcours avec de l'amour et de l'amitié l'un pour l'autre et la volonté d'élever nos enfants en bonne intelligence. Nous souhaitons que leur vie privée soit respectée durant cette période difficile."

(Photo by GONZALO/Bauer-Griffin/GC Images via Getty Images)
(Photo by GONZALO/Bauer-Griffin/GC Images via Getty Images)

La rumeur

Après l’annonce de la séparation entre Jennifer Garner et Ben Affleck, le magazine américaine US Weekly affirme en juillet 2015 que leur divorce aurait été précipité par une liaison entre l’acteur et la nounou de leurs enfants. "Cette histoire n’est que pure fantaisie, c’est un tissu de mensonges. On ne devrait pas être en mesure de se cacher derrière des sources anonymes et essayer de détruire des familles qui traversent une période difficile", rétorque alors le principal concerné. En février 2016, la comédienne confirme les propos de son ex-mari et déclare : "Permettez-moi de vous dire quelque chose. Nous étions séparés depuis des mois avant que je n'entende parler de (cette histoire avec) la nounou. Elle n'a rien à voir dans notre décision de divorcer. Elle ne faisait pas partie de l'équation".

Une addiction dévastatrice

Cinq ans après leur séparation, Ben Affleck revient en toute honnêteté sur l’effondrement de son mariage avec Jennifer Garner. Interrogé par le New York Times en février 2020, le comédien assure que "le plus gros regret de [sa] vie est [son] divorce". L’acteur ajoute qu’il s’est réfugié dans l’alcool alors que son couple traversait des moments difficiles. "J'ai bu normalement pendant très longtemps. Ce qui s'est passé, c'est que j'ai commencé à boire de plus en plus quand mon mariage allait mal. C'était en 2015, 2016. Et boire, évidemment, a créé plus de problèmes maritaux", poursuit-il. "J'ai fait des erreurs. J'ai fait des choses que je regrette. Mais il faut se relever, apprendre de ses erreurs, apprendre d'autres choses et essayer d'aller de l'avant", ajoute le réalisateur d’Argo. Et pour cela, le cinéaste oscarisé peut compter sur le soutien sans faille de la mère de ses trois enfants.

"Merci d’être réfléchie, prévenante et responsable"

En 2018, Jennifer Garner est photographiée en train d’accompagner Ben Affleck en cure de désintoxication au Canyon Treatment Center de Los Angeles. Deux ans plus tard, de passage dans l’émission Good Morning America en février 2020, le comédien revient sur leur séparation. "Je n'ai jamais pensé que j'allais divorcer. Je ne voulais pas divorcer. Je ne voulais pas être une personne divorcée. Je ne voulais vraiment pas avoir une famille séparée avec mes enfants. Et cela me bouleverse parce que cela signifie que je n'étais pas ce que je pensais être. Et c'était très douloureux et très décevant pour moi", explique-t-il. La star lit ensuite une lettre destinée à son ex-compagne, dans laquelle il est écrit : "Merci. Merci d'être réfléchie, prévenante et responsable, et une maman et une personne formidable".

VIDÉO : Ben Affleck envoyé en cure de désintoxication par Jennifer Garner ?

Une relation sans "pression"

Jennifer Garner tombe sous le charme de l’entrepreneur John Miller, à la tête d’une société détenant plusieurs chaînes de restaurants, en 2018. Un an et demi après les débuts de leur relation, en février 2020, des proches de l’actrice se confient sur cette idylle auprès du site E! News. Une source indique notamment : "Jen voit toujours John et semble heureuse de l'état actuel de leur relation. John est un gars normal qui est dans la même situation qu'elle, à savoir quelqu'un qui a traversé un divorce et qui élève des enfants. Leur relation fonctionne ainsi et ils adorent passer du temps ensemble. Ils sont heureux de se voir dès qu'ils le peuvent. Il n'y a pas plus de pression que cela entre eux. Il respecte beaucoup le fait qu'elle prenne son rôle de mère très au sérieux et que ses enfants sont toujours sa priorité. Ils ont tous les deux une bonne influence sur l'autre". N’ayant "pas beaucoup de temps pour une relation intense et sérieuse", la comédienne préfère vivre cette romance au jour le jour.

Un retour au célibat nécessaire

Jennifer Garner et John Miller décident de mettre un terme à leur relation début 2020. Une rupture qui se fait sans la moindre rancœur ou animosité, comme l’affirme une source à Hollywood Life au mois d’août, précisant qu’elle avait eu lieu "plus tôt cette année" : "Ce n’était pas une sorte de rupture dramatique, c’est arrivé il y a quelque temps, elle a juste ressenti le besoin de prendre du recul et elle l’a fait, et pour l’instant au moins, elle est plus heureuse d’être célibataire".

Fin du débat

Interrogée par Ellen DeGeneres en mars 2021, Jennifer Garner revient sur les nombreuses rumeurs autour d’une potentielle quatrième grossesse. "Je ne suis pas enceinte, mais j'ai eu trois enfants et j’ai une bosse. À partir de maintenant, mesdames, j'aurai une bosse, et ce sera ma bosse de bébé. Elle n’ira nulle part, assure-t-elle. Son nom est Violet, Sam et Sera. Cela m’arrive encore ! J’ai 48 ans et je suis célibataire. C’est juste un corps. Soyez-en reconnaissant. Il vous a porté jusqu'ici. Il a porté vos bébés. Qu’est-ce-que vous voulez de plus ? Mon Dieu."

"J’ai appris que j’étais plutôt solide"

Interviewée par le magazine People à l’occasion de la sortie de la comédie Yes Day sur Netflix en mars 2021, dans laquelle elle incarne une mère de famille sur tous les fronts, l’actrice se confie sur son quotidien avec ses enfants. L’ex de Ben Affleck revient notamment sur la période d’isolement générale provoquée par la pandémie de Covid-19, qu’elle a plutôt bien vécue d’après ses dires. "J'ai appris que j'étais plutôt solide. Je vais bien lorsque je suis seule chez moi. Je vais bien lorsque je suis seule avec les enfants. Je vais bien lorsqu'ils s'effondrent. Je veux dire, j'ai mes moments, mais dans l'ensemble je vais bien", déclare-t-elle.

VIDÉO : Jennifer Garner inverse les rôles avec ses enfants une journée par an :

Vers un nouveau mariage ?

Au cours de son entretien pour People, Jennifer Garner assure qu’elle vit son célibat à merveille. Néanmoins, la porte vers un second mariage n’est absolument pas fermée, même si l’idée n’est pas à l’ordre du jour. "Je ne sais pas. J'en suis si loin, débute-t-elle en évoquant une éventuelle nouvelle union. (...) Je veux dire, je ne pense certainement pas que je serai célibataire pour toujours. Mais ce n'est pas le moment. Je n'ai pas besoin de compliquer les choses, je vais bien."

(Photo by IngleDodd Media/via Getty Images)
(Photo by IngleDodd Media/via Getty Images)