Publicité

JO 2024 : Emmanuel Macron prend la défense de la chanteuse Aya Nakamura

Face à la polémique, le président de la République Emmanuel Macron a estimé, ce jeudi 4 avril, que la chanteuse franco-malienne Aya Nakamura avait « tout à fait sa place » à une cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques.

Aya Nakamura a « tout à fait sa place dans une cérémonie d’ouverture ou de clôture » des Jeux olympiques de Paris. C’est ce qu’a soutenu le président de la République Emmanuel Macron, ce jeudi 4 avril, lors d’une visite d’inauguration d’un centre aquatique olympique à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. Le chef de l’État a précisé qu’il y voyait « une bonne chose ».

La possibilité qu'Aya Nakamura, la chanteuse francophone la plus écoutée au monde, participe aux festivités autour des Jeux de Paris avait soulevé  l'indignation de la droite et de l'extrême droite qui y voyaient une manière de « diviser » et d' « humilier » les Français. Selon le président Emmanuel Macron, la décision sur une participation de la chanteuse revient aux organisateurs des cérémonies.

Lire aussi >>  Les organisateurs des JO 2024 prennent la défense d’Aya Nakamura, visée par des attaques racistes

Refléter « la France dans sa diversité »

Le locataire de l’Élysée souhaite que les décisions du directeur artistique des cérémonies reflètent « la France dans sa diversité, dans son rayonnement, tous ses arts et son excellence », a-t-il ajouté, rapporte « Le Figaro ». Emmanuel Macron a également rappelé qu’Aya Nakamura est « la plus streamée parmi les artistes francophones et parle à bon nombre de nos compatriotes ».

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi