Publicité

Ce jour où Benoît Magimel s'est fait tirer dessus volontairement, "pour voir ce que ça faisait"

Être acteur n’est pas un métier de tout repos et ce n’est pas Benoît Magimel qui vous dira le contraire. Pour donner plus de profondeur et de véracité à son jeu, mais aussi acquérir plus d’expérience, l’ancien partenaire de Juliette Binoche n’hésite pas à se mettre en danger physiquement. Il est arrivé, ainsi, qu’il fasse subir à son corps d’importantes variations de poids : en 2018, pour un tournage, il avait atteint les 104 kg, et avait dû redescendre pour un autre film à 69 kg (pour 1m76). Des choix dont il subit encore aujourd’hui les conséquences, car son corps est "complètement déréglé, désorienté", comme il le confie dans les colonnes de Vanity Fair le 24 janvier 2024. Toujours pour le journal, l’acteur a aussi avoué s’être fait tirer dessus volontairement. "Plus tu connais de choses, plus tu peux t’inspirer du réel", a-t-il tenté d’expliquer. "Mais c'est quoi, le réel ? Quand tu te prends une balle dans le corps ou dans gilet pare-balles, comment tu joues le truc ?" Et de préciser : "Il y a des écueils classiques : le mec qui est essoufflé, qui s’évanouit."

Pour pousser son concept jusqu’au bout, l’acteur, qui s’est récemment fait cambrioler l’équivalent de 150.000 euros, fait un jour appel à un ami. Il lui demande alors de se munir d’une arme à feu, un petit calibre, puis de lui tirer dessus. Sa conclusion ? "Ça fait très mal, même avec un gilet (pare-balle ndlr). Ça te coupe le souffle mais surtout ça te fait un hématome énorme." Une façon bien à lui de "se confronter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite