Publicité

Le JT de Simone 40 : les femmes dans l'ingénierie, de l'humour sur les violences domestiques et le harcèlement dans les transports en commun

Lorsqu'un événement est spécifiquement dédié aux femmes, il est évident que les hommes ont également leur place, du moins c'est ce que de nombreux participants ont supposé...

La Society of Women Engineers (la société des femmes ingénieures), organise une conférence de trois jours, conçue par des femmes et destinée aux femmes, avec un accent particulier sur les domaines de la technologie et de l'ingénierie, traditionnellement dominés par les hommes. Cependant, une surprise inattendue s'est produite cette année : malgré le caractère exclusivement féminin de l'événement, les hommes ont largement investi l'espace.

Une vidéo partagée par Sid0ku sur TikTok montre des centaines d'hommes s'amassant dans les files d'attente pour rencontrer des recruteuses. Le problème ne réside pas seulement dans leur présence, mais surtout dans leur comportement. En monopolisant l'espace de l'événement, ces hommes empiètent sur le temps et l'espace des femmes, qui ont déjà moins d'accès à ces ressources en général. Ce n'est pas la première fois que ce genre de phénomène se produit. Récemment, la conférence Grace Hopper, réservée aux femmes et personnes non-binaires dans le domaine de l'informatique, a également été envahie par des hommes se faisant passer pour des personnes non-binaires lors de l'inscription.

Le fait est que seulement 13% des professionnelles de l'ingénierie et de l'informatique sont des femmes. Par ailleurs, parmi les diplômées, moins de la moitié poursuivent une carrière dans ces domaines. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite