Publicité

#MeToo : une enquête ouverte après la plainte de Judith Godrèche contre Benoît Jacquot

Judith Godrèche a porté plainte pour « viols avec violences sur mineur de moins de 15 ans » contre le réalisateur Benoît Jacquot, révèle « Le Monde » ce mercredi 7 février. Une enquête préliminaire a été ouverte.

Mise à jour le 7 février à 16h29 - Une enquête préliminaire a été ouverte suite à la plainte pour viols sur mineure de l'actrice Judith Godrèche contre le réalisateur Benoît Jacquot, a indiqué le parquet de Paris ce mercredi 7 février, sollicité par l'AFP.

L’enquête « porte sur les infractions de viol sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, viol, violences par concubin, et agression sexuelle sur mineur de plus de 15 ans par personne ayant autorité, l’ensemble des faits dénoncés ayant eu lieu entre 1986 et 1992 », a ajouté le ministère public, précisant que les investigations ont été confiées à la Brigade de protection des mineurs (BPM).

Article du 7 février 2024 - Elle a saisi la justice. L’actrice Judith Godrèche a porté plainte mardi 6 février contre le réalisateur Benoît Jacquot pour « viols avec violences sur mineur de moins de 15 ans », « devant la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire de Paris »,  révèle ce mercredi « Le Monde ». Deux mois après sa prise de parole dans ELLE, la comédienne saisit la justice pour dénoncer les violences qu’elle dit avoir subies de la part du cinéaste.

Dans un témoignage dévoilé par le quotidien, Judith Godrèche décrit plusieurs viols ainsi que des brutalités physiques de la part du réalisateur avec qui elle a entretenu une relation de six ans. « Pour mes 15 ans, il décide que je dois jouir quinze fois, je n’ai pas le choix. Je fais semblant le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi