Jugé sexiste, le tube de l'été allemand fait scandale

"J'ai un bordel et le nom de ma maquerelle est Layla". Voilà ce que l'on peut entendre dans Layla, chanson très écoutée (plus de cinq millions de vues sur YouTube pour le clip) et véritable tube de l'été en Allemagne. On y entend notamment l'histoire de la dénommée Layla, "plus jolie, plus jeune, plus sexy", dixit les paroles.

Des paroles qui ne passent guère auprès de tous les auditeurs. Effectivement, responsables de festivals et mélomanes divers ont condamné à l'unisson la teneur de ce hit folklorique signé par DJ Robin et Schürze, en l'accusant de sexisme. Comme le rapporte en ce sens le site BFM TV, des responsables de la ville de Würzburg (Bavière) ont carrément interdit la diffusion de ce hit lors de leur festival local.

Un son qui fait polémique donc.

"Bien sûr que la chanson est sexiste"

Véritable succès sur les plateformes de streaming, Layla est donc loin de faire l'unanimité auprès du public. "Bien sûr que la chanson est sexiste", a affirmé l'expert en musique de l'université de Fribourg Michael Fischer, comme le relate encore BFM TV. Cependant, rapporte Le Figaro, le ministre de la Justice Marco Buschmann ne voit quant à lui pas d'un bon oeil ce bannissement du hit souhaité par le festival musical de Würzburg.

"On n'est pas obligé d'aimer les paroles des chansons pop. On peut même les trouver stupides ou de mauvais goût. Mais les interdire officiellement est, je pense, un pas de trop", a effectivement...

Lire la suite


À lire aussi

Le dessin animé "Dragon Ball Z" jugé trop sexiste pour la télé espagnole
Coupe du Monde : une vidéo sexiste des supporters brésiliens fait scandale
Jugé "sexiste" et "dégradant", un livre pour préados visé par une pétition

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles