Jugées nocives à cause de la présence de produits chimiques, la marque de culottes menstruelles Thinx perd son procès

Repeat Undies / Instagram

Alors que l’on prend de plus en plus conscience de l’impact écologique de nos protections hygiéniques ainsi que des conséquences de celles-ci sur notre santé, et que les culottes menstruelles semblent être un compromis parfait entre protection, écologie et santé, une décision de justice vient doucher nos espoirs. La marque de culottes de règles Thinks Underwear vient en effet d'être condamnée à verser des dommages et intérêts à ses clientes après une une action collective en justice.

En effet, si la société, fondée en 2011 à New York, promettait notamment que ses sous-vêtements – fabriqués en coton, nylon et élasthane et pouvant contenir l’équivalent de cinq tampons hygiéniques selon The Guardian –, ne contenaient “aucun ingrédient toxique”, une étude a prouvé le contraire. Des substances nocives ont bel et bien été retrouvées dans ses culottes menstruelles.

À la demande d’une association de consommatrices, cette étude a été menée après l'ouverture d'une enquête le 26 août 2020. Dans sa conclusion, le rapport indique que les protections Thinx contiennent notamment des “substances per et polyfluoroalkyles (PFAS)”, aussi appelés “produits chimiques éternels”, précise Madmoizelle. Des substances qui, en cas de longue exposition à une forte concentration, peuvent avoir de graves conséquences sur la santé et entraîner le développement de cancers explique l’agence américaine de protection de l’environnement.

Sur le même sujet ⋙ Quelle est la meilleure marque de culottes menstruelles ? (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu'est-ce que la pause "fika", ce phénomène suédois qui permet de garder le moral en hiver ?
Sommeil : cette technique scandinave vous permettra de mieux dormir à deux et de dire ciao aux insomnies
On pourra bientôt détecter les troubles bipolaires avec une simple prise de sang
Selon une étude, plus nous sommes proches de la nature, moins nous prenons de médicaments
Vous n’êtes jamais critique envers vos amis ? Attention à “l’effet Enid” tiré de la série Mercredi