Jumeaux siamois (ou conjoints) : de quoi s’agit-il et pourquoi cela arrive-t-il ?

Les enfants siamois fascinent, autant qu'ils inquiètent. Soudés au niveau d'une partie de leur corps, ils sont sujets à une malformation survenue au stade du développement des embryons dans le ventre de la mère. Que s'est-il passé ? Peut-on diagnostiquer cette situation lors de la grossesse Est-ce toujours possible de recourir à la chirurgie ? On fait le point.

Frères et sœurs siamois(es) : qu'est-ce que cela signifie ?

Les siamois sont forcément jumeaux, ou jumelles. Ils n'ont pas pu se détacher complètement pendant leur développement embryonnaire et sont réunis par une partie de leur corps. Ce phénomène se produit uniquement dans le cadre d'une grossesse gémellaire monochoriale monoamniotique.

Autrement dit, les deux fœtus sont issus du même spermatozoïde et du même ovule. Ils partagent le même sac amniotique et un placenta unique, mais les cellules qui devaient se diviser ont tardé à le faire, contrairement à celles de "vrais" jumeaux (jumeaux monozygotes). Les embryons se développent alors en partageant un ou plusieurs organes.

Il ne s'agit donc pas d'une anomalie génétique, mais bien d'une erreur de développement embryonnaire : l'œuf initial ne s'est pas séparé entièrement dans l'utérus de la mère. Le diagnostic peut être posé par échographie dès le début de la grossesse.

...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles