Jupiter est en Bélier pour la première fois depuis 11 ans : voici pourquoi c'est le moment ou jamais de vous lancer

Vous n’avez pas fait « astrologie LV2 » et n’avez compris que « Bélier » dans le titre ? Pas de panique ! On vous explique pourquoi, d’après l’astrologie, le moment est idéal pour se jeter à l’eau.

Jupiter vient d’entrer dans la constellation du Bélier. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour le mégalithe qui fait le tour complet du zodiaque en 11 ans, ça veut dire beaucoup. Cette configuration astrologique durera jusqu’en mai 2023, à l’exception d’un bref retour de Jupiter en Poissons, en octobre, pour cause de rétrograde (et oui, il n’y a pas qu’à Mercure que ça arrive). Au programme de ce nouveau cycle : opportunités à saisir, projets qui démarrent et esprit de compétition.

Lire aussi >> Cinq bonnes raisons d'avoir un Bélier dans sa vie

Jupiter, le facteur chance

Jupiter est la planète de l’entrain, de la confiance et plus globalement de la chance. Elle est celle qui orchestre les petits coups de pouce du destin et dans ce cas de figure, elle agit dans les thèmes du Bélier. À savoir les commencements, le courage, l'entrepreneuriat, les petits et grands combats de la vie, mais aussi la libido ou la compétition. Il faut donc s’attendre à un regain d’énergie, d’enthousiasme et d’opportunités dans ces domaines. Le message ? Lancez-vous, Jupiter veille au grain.

Un Bélier amplifié

Puisqu’elle porte le titre de plus grande planète du système solaire, Jupiter symbolise l’expansion et la croissance. C’est pourquoi les astrologues estiment que la planète a un effet amplificateur sur les domaines du signe qu’elle traverse. En Bélier, attendez-vous à plus de volonté, de désir et de vitesse mais aussi plus de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles