Publicité

Kanye West prétend que la marque Adidas lui réclame 250 millions de dollars

Entre Kanye West et Adidas, rien n’est visiblement réglé !

Le rappeur a longtemps été associé à l'équipementier pour un juteux contrat, mais leur accord commercial s'est terminé en 2022 après que Kanye West a fait des commentaires antisémites sur Twitter/X. Maintenant, la star affirme que le géant des articles de sport l'attaque en justice, en plus de vendre des versions non approuvées de la ligne de chaussures YZY sur lesquelles ils travaillaient ensemble.

« Laissez-moi vous expliquer très clairement ce qui se passe avec Adidas, a-t-il déclaré dans une vidéo sur Instagram. Non seulement ils sortent des couleurs qui ne sont pas approuvées, mais ils m'attaquent en justice pour 250 millions de dollars. »

Kanye West a continué, dénonçant une violation de ses droits artistiques, et prenant ses fans à témoin : « Ils ne me paient également pas pour ces chaussures qu'ils mettent en vente et qui portent mon nom. Ils utilisent des clauses contractuelles et 50 ans d'expérience commerciale pour violer un artiste, l'un de vos artistes préférés, juste devant vous en plein jour. »

Dans un autre post sur Instagram, le rappeur de Vulture a montré une capture d'écran des chaussures sur le site Web d'Adidas. « Toute personne qui aime Ye ne devrait pas acheter ces fausses Yeezys. Je n'ai jamais créé ces combinaisons de couleurs, je ne suis pas payé pour elles et Adidas m'attaque en justice », a-t-il écrit.

« Avec ce système, qu'allez-vous faire maintenant ? Descendre à nouveau mon album ? Bloquer mes comptes à nouveau ? Menacer les gens de ne plus travailler avec moi ? », a-t-il demandé à Adidas.

« Toutes les nouvelles 350 non approuvées sont nulles », déclare celui qui a présenté son nouvel album, Vultures 1, qui comprend des paroles antisémites, à l'AccorArena le 25 février.