Kathy Griffin n’a pas mâché ses mots lors de sa première grande apparition depuis le scandale du masque de Trump

Ça y est ! Kathy Griffin a de nouveau foulé un tapis rouge. Dimanche soir, l’humoriste a participé à la cérémonie des Writers Guild Awards et a même remis un prix. C’est la première fois que K. Griffin foulait un tapis rouge depuis mai 2017, lorsqu’elle avait dû faire profil bas suite à la publication d’une photo qui avait failli mettre un terme à sa carrière.


J’ai remis un prix aux Writer’s Guild Awards hier. Mon premier tapis rouge depuis mai !

“C’est génial d’être de retour”, a-t-elle confié sur Instagram à côté d’une image d’elle derrière un podium lors de la remise du prix.


Elle a même profité de l’occasion pour critiquer les Writers Guild lors de cette cérémonie non télévisée, mais a d’abord commencé par évoquer son nouveau look. “C’est moi, Kathy Griffin. Je me suis coupé les cheveux et ma carrière a été ruinée en un jour. Salut !”, a-t-elle confié avant de remettre le prix “animation” de la soirée. “Je souhaite simplement remercier tous les scénaristes et les “showrunners” présents pour l’absence total de leur soutien, pu****. Où étiez-vous, mer** ? J’étais supposée remercier tout le monde pour leur aide, mais personne n’a [levé] le petit doigt”.

Kathy Griffin a ensuite expliqué qu’elle souhaitait que certaines personnes tirent une leçon de son expulsion douloureuse d’Hollywood. L’humoriste a fait profil bas et n’a participé qu’à de rares conférences de presse et vidéos sur le scandale depuis le 30 mai 2017, après avoir partagé une photo d’elle en train de tenir la tête tranchée du Président Donald Trump sur ses comptes sociaux.

L’humoriste Kathy Griffin pose lors des Writers Guild Awards 2018 au Beverly Hilton le 11 février 2018, à Beverly Hills, en Californie. (Chris Pizzello/Invision/AP)

“Honnêtement, si vous pensez que ça ne vous arrivera jamais, vous avez tort. Ça arrive d’un coup”, a-t-elle confié, en claquant des doigts. “Vous avez peut-être détesté cette photo, et je comprends, mais si un de vos enfants de 12 ans la publiait sur Twitter, il ne devrait pas être soumis à une enquête fédérale de deux mois, finir sur la “No Fly List” et être surveillé par Interpol”.

Elle a confié être “très honorée d’être là”, après s’être plaint de ne pas faire partie de la Writers Guild et de ne pas parvenir à être embauchée sur une émission “syndiquée”, ce qui d’après elle, est principalement dû à son statut de femme de 57 ans.

La photo en question avait entraîné l’ouverture d’une enquête fédérale et son renvoi de l’émission spéciale du Nouvel An de CNNL’enquête fédérale a été classée cet été, mais l’humoriste a visiblement encore son mot à dire.

Maggie Parker