Publicité

Est-ce légal de rouler avec une plaque d'immatriculation noire ?

Entre numéros d’homologation, formats spécifiques, présence ou non de symbole, les critères de conformité d’une plaque d’immatriculation sont nombreux. Pour les personnes désireuses d’opter pour un modèle en noir, la prudence est de mise. Seule une poignée de conducteurs peuvent investir dans ce genre d’équipement pour leur voiture. Découvrez ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Voiture, cyclomoteur ou quadricycle, tous les véhicules peuvent arborer une plaque noire. Toutefois, la loi sur les plaques d'immatriculation noires admet cette couleur sur les voitures immatriculées avant 1993, ainsi que sur les véhicules de collection. Une mention "voiture de collection" est alors inscrite sur la carte grise. En dehors de ces cas précis, la fixation d’une plaque d’immatriculation noire est purement interdite. En cas de violation de cette interdiction, le responsable encourt une amende de 135 euros.

Si vous êtes propriétaire d’un véhicule qui remplit toutes les conditions légales, vous devez demander l’homologation de votre voiture de collection. Pour ce faire, vous pouvez demander une attestation à la Fédération française des véhicules d’époque (FFVE), pour obtenir la carte grise de collection. Une fois votre sésame en main, la commande de la plaque noire peut se faire chez un commerçant spécialiste des équipements automobiles. Le coût oscille entre 14 euros et 25 euros pour une plaque vierge.

Pour appartenir à la catégorie des véhicules de collection, votre automobile doit respecter trois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite