Publicité

L'épice numéro 1 pour réduire le cholestérol selon des nutritionnistes

On parle d’hypercholestérolémie lorsqu’une personne accumule trop de mauvais cholestérol. Ce phénomène est en partie responsable de la survenue de l’athérosclérose, pathologie à l’origine la formation de plaques de lipides (matières grasses) dans le sang. Ces dernières vont à termes encrasser les artères et les boucher. Il s’agit de la première cause de maladie cardiovasculaire dans le monde. Elle peut être propice à l’infarctus du myocarde. Le cholestérol est aussi un lipide essentiel au bon fonctionnement de votre organisme. Le tout est de savoir distinguer le bon cholestérol (HDL) du mauvais (LDL). Pour rester en bonne santé, c'est uniquement le LDL qu'il s'agira de réguler. En France l’hypercholestérolémie concernerait 20 % de la population, estime la Fédération Française de Cardiologie. Ce phénomène est en grande partie lié à l’alimentation. Il est important de limiter les matières grasses et les viandes pour réguler le cholestérol. Au contraire, miser sur le régime méditerranéen est bénéfique (fruits et légumes frais, légumineuses, volaille, huile d'olive, poissons gras...). Plusieurs diététiciens américains attirent notre attention sur les épices. Utiles pour remplacer le sel, elles sont aussi bourrées d'antioxydants et des alliés précieux pour prévenir les maladies cardiaques. L'une d'entre elle serait particulièrement bénéfique pour réguler le mauvais cholestérol.

La cannelle contient des propriétés (...)

Lire la suite sur Top Santé

Le jeûne intermittent fonctionne pour maigrir, seulement si vous suivez cette règle
Substituts de repas : un bon compromis pour pallier la frustration d'un régime ?
Comment arrêter de (trop) manger lorsque je suis déprimée, stressée ou anxieuse ?
Les signes avant-coureurs du diabète que le médecin peut repérer sur vos pieds
Comment vivre jusqu'à 120 ans ? 3 pistes thérapeutiques prometteuses