L’Élysée choisit les influenceurs pour sa com'

Pascale Nivelle
·1 min de lecture

Décryptage à l'approche de la présidentielle, l'Elysée multiplie les appels au pied à la jeunesse, en draguant les stars des réseaux sociaux. Dernières cibles ? Les youtubeurs McFly et Carlito. 

C’était en juin 2018, le président, tout juste quadragénaire, prenait un bain de foule à Suresnes, quand un collégien lui avait lancé : « Ça va, Manu ? » Jupiter s’était fâché : « Tu te comportes comme il faut, tu m’appelles monsieur le Président de la République, d’accord ? » Les temps ont changé. Un an avant l’élection présidentielle, un rendez-vous qui est loin de passionner les jeunes, Emmanuel Macron rêve qu’ils l’appellent « Manu ».

En février, il a ciblé McFly et Carlito, influenceurs qui engrangent les abonnés par millions sur YouTube. La spécialité de ces deux rigolos en pantacourt et chemise hawaïenne, c’est le « concours d’anecdotes ». Pour le fun, David Guetta, Michaël Youn et Guillaume Canet se sont déjà prêtés au jeu. Le principe est simple. L’invité doit raconter une histoire saugrenue. À McFly et Carlito de deviner si elle est vraie ou fausse. Puis les rôles s’inversent. Le perdant écope d’un gage. Mi-février, Emmanuel Macron a lancé un défi aux deux youtubeurs : « Faites une vidéo pour réexpliquer les gestes barrières, et, si vous avez dix millions de vues, vous venez tourner à l’Élysée. » D’accord, mais à condition de se prêter au concours d’anecdotes, ont marchandé McFly et Carlito. Le 21 février, ils ont mis en ligne une chanson à la gloire du gouvernement, avec un refrain répété dix fois : « Mais j’te promets Manu je vais faire gaffe/Pour mes enfants et pour la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi