Publicité

L’État de l’Utah approuve un projet de loi contre les thérapies de conversion LGBTQ

Les législateurs de l’État de l'Utah aux États-Unis ont voté vendredi 17 février à l’unanimité contre les thérapies de conversion LGBTQ. Le projet de loi doit maintenant être soumis au gouverneur Spencer Cox.

C’est un petit pas pour la communauté LGBTQ, un grand pas pour les États-Unis. Vendredi 17 février, l'assemblée législative de l'Utah (États-Unis) a approuvé à l'unanimité un projet de loi inscrivant dans la loi l'interdiction de la thérapie de conversion LGBTQ. Pour rappel, ces pratiques consistent à convertir l’orientation sexuelle d’une personne par un ensemble de pratiques dites religieuses ou pseudo-scientifiques.

« Un moment extraordinaire dans l’histoire de la communauté LGBTQ »

« C'est un moment extraordinaire dans l'histoire de la communauté LGBTQ de l'Utah. Les deux chambres ont adopté à l'unanimité une interdiction de la thérapie de conversion pour les mineurs […] Nous espérons qu'à l'avenir, les législateurs poursuivront ce modèle qui consiste à réunir les parties prenantes et à trouver la meilleure politique », a confié Troy Williams, directeur exécutif à l’égalité, au média américain « Fow 13 Utah ».

« L'Utah avait à l'origine une interdiction de la thérapie de conversion LGBTQ en tant que règle administrative (qui fonctionne essentiellement comme une loi liée à la licence d'un thérapeute), après que les efforts pour faire passer une loi par la législature ont échoué. C'était le résultat d'un accord conclu à l'époque entre le bureau du gouverneur, les groupes de défense des droits des LGBTQ et même l'Église », détaille « Fow 13 Utah ».

Depuis 2013, vingt États sur...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi