Publicité

Dans l’affaire Yuriy, huit jeunes jugés par la cour d’assises des mineurs de Paris

Dans l’affaire Yuriy, huit jeunes de 16 à 18 ans sont jugés à huis clos, à partir de ce lundi 4 décembre. En janvier 2021, l’agression de l’adolescent avait suscité un émoi national. ELLE revient sur cette affaire mettant en lumière la problématique des rivalités entre bandes.

Dans l’affaire de l’agression du jeune Yuriy, un deuxième procès s’ouvre. La violente agression de l’adolescent de 14 ans par un groupe de jeunes, le 15 janvier 2021, dans le 15e arrondissement de Paris, avait provoqué de nombreuses réactions. Huit suspects, âgés de 16 à 18 ans au moment des faits, sont jugés à huis clos par la cour d’assises des mineurs de Paris, à partir de ce lundi 4 décembre. ELLE revient sur l’affaire qui avait mis en lumière la problématique des rivalités entre bandes de jeunes, dans certains quartiers.

>> Lire aussi :  « Yuriy, Aydame, Alisha... Une violence inédite chez les ados ? »

L’histoire avait ému la France en 2021. Le jeune Yuriy, 14 ans, est roué de coups de pieds, de poing et de marteau sur la dalle Beaugrenelle, le toit d’un centre commercial situé dans le XVe arrondissement de Paris. Le jour de sa violente agression, le garçon d’origine ukrainienne s’apprête alors à fêter ses quinze ans. Sur la vidéo de surveillance, ses agresseurs apparaissent tous encagoulés. Les huit jeunes hommes sont donc accusés d’avoir roué de coups l’adolescent d’origine ukrainienne, lors d’une expédition punitive.

Des peines de prison ferme déjà prononcées

Les images de cette agression barbare font alors le tour du web, provoquant un effroi unanime dans l’opinion. Sur les réseaux sociaux, des personnalités publiques comme le footballeur Antoine Griezmann ou encore l’acteur Omar Sy apportent...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi