« L’amour n’est pas la violence » : quand Melody Gardot dévoile son bras tuméfié

Emilie Poyard
Melody Gardot a publié une photo de son bras recouvert par d’impressionnants hématomes. Sur son compte Instagram, la chanteuse américaine veut témoigner de sa propre histoire, dire aux femmes victimes de violences conjugales qu’elles ne sont pas seules et les inciter à ne plus se taire.

Sur son poignet et son avant-bras s’étalent d’immenses hématomes. C’est le 7 juillet dernier que Melody Gardot a posté cette photo sur son compte Instagram.

Cette diva de 34 ans aux confins du jazz, du folk et de la bossa nous fait cette fois frissonner avec un message qui lui vient des tripes. Si elle précise que ce cliché date de « [son] passé récent », Meldy Gardot veut alerter. « Ces traces sur mon corps disparaîtront, mais les cicatrices dans mon cœur resteront. Femmes, écoutez bien : l’amour n’est pas la violence. » C’est ainsi qu’elle débute son message très fort.

« J'ai vu il y a deux jours une femme qui m'a dit qu'elle vivait avec son mari qui la bat quand il est ivre. Elle marche avec une canne parce qu'elle a été battue tellement de fois !!!!!!! Je n'arrivais pas à le croire. Je l'ai encouragée à le quitter. Les jours ont passé et cela me hantait. Je me suis demandé si j'avais raison de lui dire ça. Est-ce à moi de juger ? », interroge-t-elle sur le réseau social, avant de révéler qu’elle aussi a croisé le chemin d’un homme violent. « Je me suis convaincue que je le méritais. Jusqu'au jour où je me suis réveillée et j'ai réalisé - non. Ce n'est pas de l'amour. La violence n'est pas de l'amour », répète-t-elle. « Non mesdames. Non. Nous ne sommes pas faites pour ça. Et si vous êtes dans une relation de violence de quelque nature que ce soit, veuillez communiquer avec quelqu'un qui peut vous aider à faire le bon choix pour votre sécurité et pour une vie meilleure », conseille ensuite Melody Gardot aux internautes.

Lire la suite sur Elle.fr

Cette vidéo peut également vous intéresser :