Publicité

"L’amour est dans le pré" : des centaines de prétendants et des milliers de courriers, ces candidats qui battent tous les records

À peine commencée et déjà des rebondissements inédits. Cette 18e saison de L'Amour est dans le pré aura en effet été marquée dès son commencement par le départ de trois agriculteurs. Baptiste, qui a finalement décidé de retenter sa chance avec l’une de ses anciennes compagnes, et un autre agriculteur, Charles, qui n’a pas trouvé chaussure à son pied et a préféré arrêter les frais. Mais ce ne sont pas les seuls évènements de cette nouvelle saison. En effet, David, l’éleveur de vaches de 42 ans, n’a quant à lui pu participé à aucun speed-dating au début de l’émission. En cause, moins de dix lettres reçues par le candidats, et toutes étant très éloignées de ce qu’il recherchait. “Des femmes très jeunes de 19 ou 20 ans“, ou encore “des femmes beaucoup plus âgées entre 60 et 70 ans“ et “des hommes alors qu’il est hétéro“ révélait la production à nos confrères du Parisien. Même si la boîte aux lettres reste ouverte pour lui jusqu'en décembre, l’agriculteur a décidé de quitter l’émission malgré tout. Heureusement, l'émission permet la plupart du temps aux participants de faire des rencontres, et certains peuvent même se vanter d'avoir du succès.

Si David n’a pas eu de chance, ce n’est heureusement pas le cas d'autres agriculteurs. L'équipe de production a en effet levé le voile sur les coulisses de l'émission et dévoile ainsi le nombre étonnant de courriers reçus par certains participants. Lors de la saison 13 par exemple, Émeric, le pépiniériste, avait reçu pas moins de 1200 courriers, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite