L’enquête sur une disparition reprend… grâce à Netflix

Pixels

La disparition d’un proche est une véritable tragédie que doivent vivre l’entourage. L’incertitude est présente, tout comme les nombreuses questions. Une épreuve qu’a dû, notamment, traverser la famille de Delphine Jubillar. Mardi 10 janvier 2023, le Vatican a déclaré ouvrir une enquête sur la disparition d’Emanuel Orlandi, comme le rapporte RTL, mercredi 11 janvier 2023. Âgée de 15 ans au moment des faits, la jeune adolescente, citoyenne du Saint-État, a disparu après un cours de musique, le 22 juin 1983. Quarante ans plus tard, le mystère pourrait bien être résolu à la suite de la réouverture de l’enquête par le promoteur de justice du Vatican. Cette décision survient à la suite d’une série-documentaire disponible sur Netflix, La Disparue du Vatican. L’objectif est désormais de tenter de tirer au clair les circonstances de cette disparition.

Une décision tardive pour la famille qui se battait pour l’ouverture d’une enquête depuis plusieurs décennies. Dans les faits, depuis 40 ans, une multitude de théories circule autour de la disparition d’Emanuela Orlandi. Pour certains, il n’y a pas de doute : la jeune adolescente aurait été tuée par un parrain maffieux, Enrico de Pedis. Une de ses maîtresses aurait alors affirmé qu’il avait enlevé la jeune fille et que son corps avait été coulé dans du béton. Une autre théorie laisse supposer qu’Emanuela Orlandi a été enlevée pour être échangée avec le terroriste turc Mehmet Ali Agça, qui aurait tenté d’assassiner le pape Jean-Paul II, en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite