Publicité

L’espérance de vie "en bonne santé" après 65 ans augmente

En France, l’espérance de vie a (en règle générale) plutôt tendance à augmenter : en 2022, elle est de 79,4 ans pour les hommes et 85,4 ans pour les femmes. Néanmoins, avec l’arrivée de maladies chroniques, cancers ou autres troubles physiques, ces années supplémentaires de vie ne sont pas toujours vécues "en bonne santé" : c’est pourquoi la Drees calcule en parallèle l’espérance de vie sans incapacité, qui permet de mieux apprécier le bénéfice de ces années supplémentaires.

Alors que l’espérance de vie à la naissance "correspond au nombre moyen d’années qu’une génération fictive peut espérer vivre en étant soumise, à chaque âge, aux conditions de mortalité d’une année donnée", l’espérance de vie sans incapacité ou "en bonne santé" mesure "le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne".

Et depuis 2008, cet indicateur est en constante progression. Comment est-il calculé ? Un échantillon de personnes doit répondre à la question "Êtes-vous limité depuis au moins six mois, à cause d’un problème de santé, dans les activités que les gens font habituellement ?". Elles doivent également indiquer si ces limitations sont plus ou moins fortes : il est ainsi possible de calculer l’espérance de vie sans incapacité et sans incapacité forte (c’est-à-dire sans handicap).

L’espérance de vie sans incapacité à 65 ans augmente en 2021

En 2021, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Qui sont les super-centenaires français ?
Espérance de vie : où vit-on le plus longtemps en France ?
Quels sont les atouts santé du ski de fond ?
6 aliments (validés par la Science) pour prévenir les pertes de mémoire
Pourquoi et comment choisir une assurance obsèques ?