L’humusation : l’alternative écolo aux méthodes de sépultures classiques qui fleurit aux Etats-Unis

istock

Depuis quelques années, les modèles de sépulture évoluent et s'adaptent au monde en crise climatique.

À découvrir également : Julia Roberts raconte qu'un dermatologue lui a conseillé de « combler » ses rides du sourire : voici sa réponse géniale

En effet, les modèles classiques de sépultures sont polluants et énergivores et posent des problèmes sur le long terme comme la saturation des cimetières et l'immobilisation d’espaces urbains.
Aussi, de plus en plus de techniques présentées comme des alternatives écologiques à l’inhumation ou à la crémation voient le jour, notamment aux Etats-Unis. Parmi elles, l’humusation qui permet de transformer le corps du défunt en humus, une manière écologique d’envisager ses funérailles et qui est inspiré du modèle de la forêt. Comment marche l’humusation ? Comme l’expliquent nos confrères d’Europe 1 : « Ledit défunt est enveloppé dans un linceul, puis placé sur un lit composé de matières végétales et d'accélérateurs de décomposition naturel. Il est enfin recouvert d’une épaisse couche de ce même mélange » à la fin, le corps se transforme en humus, du terreau qui permet de replanter des arbres par exemple. C’est ce modèle de sépulture qu’a choisi l’acteur américain Luke Perry (Beverly Hills), disparu en 2019.
Cette pratique est actuellement interdite en France. En 2021, une proposition a été portée devant l’Assemblée nationale par la...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi