Publicité

L’Oscar du meilleur documentaire revient à Navalny: Le Kremlin réagit

C’est le documentaire du réalisateur canadien Daniel Roher, qui revient sur la tentative d’empoisonnement de l’opposant russe, qui a été récompensé à Los Angeles hier. Vladimir Poutine y voit une tentative de politisation du cinéma.

L’Oscar du meilleur film documentaire a été décerné à Navalny, un film qui revient sur la tentative d’empoisonnement de l’opposant russe par le Kremlin en 2020. Le film sera diffusé sur Paris-Première dimanche 9 avril à 21h.

Pour Vladimir Poutine, c’est une tentative de politiser le septième art. L’histoire relate les engagements politique d’Alexeï Navalny, son empoisonnement et son arrestation peu après. Daniel Roher, le réalisateur, a prononcé ces mots lors de la cérémonie: « et il y a quelqu'un qui n'a pas pu être des nôtres ce soir, Alexeï Navalny, le chef de l'opposition russe, reste en détention à l'isolement en raison de ce qu'il appelle, je veux m'assurer de bien citer ses mots : “la guerre d'agression injuste de Vladimir Poutine en Ukraine” ».

Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a déclaré « même si je n'ai pas vu le film, je suppose qu'il y a un certain élément d'une politisation du sujet. » Il reproche à « Hollywood lui-même de procéder à une politisation de ses œuvres. » De son côté, la presse d’opposition russe a salué cette récompense. Le film avait déjà reçu le prix du meilleur documentaire aux Bafta à Londres en février dernier.

Alexeï Navalny est emprisonné depuis deux ans, à la suite de l’empoisonnement qui a failli lui coûter la vie. Il a été condamné à neuf ans de prison en mars dernier pour « escroquerie ». Sa femme, Ioulia, rappelle qu’il est emprisonné uniquement parce...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi