La fameuse discussion sur le sexe avec les parents ne serait pas à la hauteur pour plus de la moitié des adolescents

Les parents ne maîtriseraient pas très bien le sujet, d’après un nouveau sondage [Photo: Getty]

Tous les parents sont d’accord pour dire que "LA discussion" avec les enfants fait partie des plus gênantes de toutes.

Mais, même en mettant leur gêne de côté, les mamans et les papas ne semblent pas parvenir à parler de sexe de manière efficace avec leurs enfants. En effet, de nombreux adolescents considèrent que divers sujets importants, comme la pornographie, et la conception des bébés ne sont pas abordés correctement.

Le sondage, commandé par le forum anglais « Sex Education Forum », a été mené auprès de jeunes âgés de 16 et 17 ans. Ces derniers ont été invités à évaluer les différents aspects de l'éducation sexuelle et relationnelle reçue à la maison et à l'école.

Moins de la moitié (48 %) des participants qualifient l’éducation sexuelle et relationnelle reçue par leurs parents de bonne, ce qui signifie que plus d'un participant sur deux n’est pas satisfait. Ces statistiques sont donc plutôt inquiétantes.

Mais, encore plus d'adolescents ne seraient pas satisfaits par l'éducation sexuelle reçue à l'école, seule 2 participants sur 5 (41 %) qualifiant l'enseignement de bon ou très bon.

Plus de trois personnes sur quatre (78 %) ont confié avoir appris tout ce qu’elles avaient besoin de savoir sur la puberté auprès de leurs parents, mais seule la moitié (52 % et 53 % respectivement) ont confié avoir reçu des explications sur les termes médicaux corrects associés aux parties génitales et les maladies sexuellement transmissibles.

De plus, seuls 69 % des enfants auraient reçu des informations sur la fécondation ou la naissance des bébés, ce qui signifie que près d'un tiers (31 %) n'ont pas tout appris ou n'ont pas obtenu toutes les informations nécessaires.

Le sujet de la pornographie n’aurait été évoqué par les parents que dans 38 % des cas.

Autre résultat inquiétant, un jeune sur six (17 %) considère les cours d’éducation sexuelle à l’école de mauvais, voire très mauvais, idem pour près d’une personne sur cinq (19 %) en ce qui concerne l’éducation sexuelle obtenue auprès des parents.

L'éducation sexuelle obtenue auprès des parents serait à la hauteur pour moins de la moitié (48 %) des adolescents [Photo: Getty]

Lucy Emmerson, directrice du « Sex Education Forum », a déclaré à propos des conclusions : « Il s’agit du début d'une nouvelle ère en matière d'éducation sexuelle et relationnelle, et les jeunes n’hésitent pas à confier que l'école et les parents ne sont pas toujours à la hauteur pour évoquer ces questions particulièrement importantes et pertinentes à leur âge ».

Un débat important sur l'éducation sexuelle et relationnelle fait actuellement rage dans les écoles d'Angleterre, car le sujet s’apprête à devenir une obligation légale l'année prochaine.

À partir de septembre prochain, l'éducation relationnelle sera obligatoire dans les écoles primaires, et l'éducation sexuelle sera obligatoire dans les écoles secondaires. Les parents ont le droit de retirer leur enfant jusqu'à l'âge de 15 ans.

Certaines personnes s’interrogent surtout sur la nature de l’enseignement fourni aux jeunes enfants.

Mais, comment les parents peuvent-ils mieux aborder cette fameuse discussion ? Yahoo UK s’est entretenu avec des experts afin d'aider les parents à mettre leur gêne de côté et à parler ouvertement de sexe avec leurs enfants.

Marie Claire Dorking