L'actrice Emily Blunt veut briser le tabou du bégaiement

Le diable s'habille en Prada, Sunshine Cleaning, L'Agence, Cinq ans de réflexion, Edge of Tomorrow... On ne compte plus le nombre de films où l'on a pu témoigner du talent d'Emily Blunt. Une actrice éclectique capable de glisser de la grosse machine à la romance (Coup de foudre à Rhode Island), en passant par le film familial (Les Muppets, le retour) ou l'horrifique malin (les deux opus remarqués de Sans un bruit).

Mais l'on connaît moins son investissement personnel dans plusieurs causes. Et notamment, envers le handicap, et plus précisément, celui qui la concerne depuis toute petite : le bégaiement. "Le bégaiement est un handicap que les gens ne connaissent pas beaucoup", a ainsi déclaré l'actrice de 39 ans l'espace d'une interview accordée au magazine "People".

Emily Blunt est une personne bègue, tout comme son grand-père et son oncle avant elle. "Il faut en parler ouvertement", assure l'artiste. Aujourd'hui, elle désire aborder cet "héritage". L'idée ? Briser un tabou.

"Il faut sensibiliser les gens"

"Une fois que vous êtes un bègue, vous serez toujours un bègue. Des millions de personnes dans le monde sont confrontées au bégaiement. Il faut sensibiliser les gens", a développé l'actrice américaine, déplorant auprès du magazine People que de nombreuses personnes se moquent encore beaucoup trop des bègues. Notamment, suggère Emily Blunt, car ce handicap "les intimide".

Dans le cas de...

Lire la suite


À lire aussi

"Pas envie ce soir", le livre qui brise (enfin) le tabou du viol conjugal
"Mon fils, ce petit guerrier" : cette mère veut briser le tabou de la prématurité
"Vous êtes de sang bleu !" : une série de photos kitsch brise le tabou des règles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles