Publicité

Couronnement Charles III : "Ne me prends pas pour une idiote" Lady Diana à Camilla Parker Bowles

Couronnement Charles III :
Couronnement Charles III : "Ne me prends pas pour une idiote" Lady Diana à Camilla Parker Bowles

Crédit : Getty images

Epouse du roi Charles III, Camilla Parker Bowles sera couronnée reine le 6 mai 2023, au côté de son mari. Le couple entretient depuis des années une relation ambiguë, qui a fait couler beaucoup d'encre. Notamment en raison des infidélités de Charles à l'époque où il était marié à Lady Diana, aujourd'hui décédée. Retour sur l'histoire d'une rivalité historique.

"Nous étions trois dans ce mariage." C'est avec ces mots que Lady Diana a révélé au grand public les infidélités du roi Charles III, dans une interview accordée à la BBC pour l'émission "Panorama". Si elle est aujourd'hui l'épouse du nouveau roi d'Angleterre, Camilla Parker Bowles a été la maîtresse de ce dernier pendant des années, y compris durant son mariage. Une liaison qui a souvent jeté l'opprobre sur le couple royal.

Vidéo. La Minute de Lady Diana

Camilla, l'amour de jeunesse du roi

Avant d'épouser Lady Diana Spencer le 29 juillet 1981, le roi Charles III était déjà amoureux de Camilla Parker Bowles. Il la connaît depuis de nombreuses années, et l'a même fréquentée avant d'entamer son histoire avec Lady Diana. Si leur triangle amoureux a beaucoup été évoqué, un quatuor amoureux s'est déroulé sous les yeux du grand public.

Ce quatuor était composé du prince Charles, de Camilla Shand, de la princesse Anne, et d'Andrew Parker Bowles. Au début des années 70, alors que Camilla et Andrew sont d'ores et déjà en couple, ce dernier – qui avait la réputation d'être un véritable bourreau des coeurs – l'aurait trompée avec la petite soeur du prince Charles. Dépitée, Camilla serait alors tombée dans les bras de l'héritier du trône d'Angleterre. Mais finalement, la princesse Anne a rencontré Mark Phillips, qui deviendra son premier mari. Andrew et Camilla Parker Bowles se disent oui le 4 juillet 1973, et Charles se retrouve sur le carreau. Il deviendrait alors l'homme de l'ombre, l'amant de Camilla.

La relation difficile de Charles et Diana

Décidée à faire rentrer son bachelor de fils dans le droit chemin, la reine Elizabeth II lui fait rencontrer la jeune Diana Spencer, alors âgée de 19 ans. A peine sortie de l'adolescence, sa famille aristocratique fait d'elle la prétendante parfaite pour le futur roi d'Angleterre. Par son père, Diana était une lointaine descendante de Charles II d'Angleterre (en descendance illégitime) et, par lui, d'Henri IV, roi de France, de Saint Louis et d'Hugues Capet. Elle a été "repérée" par la famille royale grâce à son sang bleu, sa discrétion, sa douceur et sa modestie : des qualités parfaites aux yeux de la famille royale britannique.

Le mariage est arrangé : le prince Charles et Lady Diana s'unissent le 29 juillet 1981, mais leur union démarre sous de mauvais auspices. Le 24 février 1981, lors de l'interview organisée pour annoncer leurs fiançailles, le futur marié laisse clairement entendre qu'il n'est pas amoureux de sa promise. Lorsqu'un reporter lui demande s'ils sont amoureux, il répond : "Tout dépend de ce qu'on appelle être amoureux.". Une phrase assassine.

Diana, "obsédée" par sa rivale ?

Penny Junor, autrice de la biographie sur Camilla Parker-Bowles "The Duchess : The Untold Story", parue en 2017, n'a pas hésité à l'affirmer dans son livre : Diana nourrissait une véritable "obsession" pour sa rivale. Elle évoque notamment un autre événement, peu avant le mariage de Charles et de sa fiancée : la jeune femme trouve un bracelet destiné à Camilla, gravé des initiales "G" et "F", en référence aux surnoms des deux amants, Fred et Gladys. Selon la version de Penny Junor, le prince souhaitait offrir un bijou à toutes les femmes qui avaient compté pour lui dans ses années de célibat, y compris Camilla Parker-Bowles.

Vidéo. Camilla Parker Bowles : ce système secret que la reine consort a mis au point pour communiquer avec Charles

Dans sa biographie "Diana In Her Own Words", Andrew Morton évoque quant à lui une violente dispute, dans laquelle Lady Di aurait demandé à son futur mari s'il était toujours amoureux de son ex. Les tensions sont présentes, la jalousie se fait de plus en plus puissante. Avec un coup de grâce : une photo de Camilla trouvée dans les affaires de son époux, pendant leur voyage de noces. Malgré tout, la princesse de Galles remplit le rôle qui est attendu d'elle. Elle donne deux héritiers à son mari : le prince William et le prince Harry. Mais la liaison entre Charles et Camilla est connue de tous, fait la Une de la presse à scandale, et énerve même la reine Elizabeth II. En 1989, la femme bafouée aurait même confronté la maîtresse de son mari, ainsi que le prouve une note audio confiée à son ami Andrew Morton. " Tu as tout ce que tu veux, tout ce que tu as toujours voulu. Tous les hommes sont à tes pieds. Tu as deux beaux enfants, qu'est-ce que tu veux de plus ?", demande Camilla à Diana, qui lui répond alors : "Je veux mon mari. Je sais ce qui se passe, ne me prends pas pour une idiote."

Un divorce fracassant

Dans la famille royale britannique, les divorces sont mal vus. En particulier quand le divorcé est un futur roi infidèle à son épouse, adulée par le grand public. Mais la séparation entre Diana Spencer et le prince Charles est officialisée en 1992. Trois ans plus tard, elle prononce la phrase qui marquera les esprits : "Nous étions trois dans ce mariage". La même année, le divorce est prononcé entre Camilla et Andrew Parker Bowles, après 22 ans d'union. Leur communiqué stipule : "Tout au long de notre mariage, nous avons toujours eu tendance à suivre des intérêts assez différents, mais ces dernières années, nous avons mené des vies complètement séparées." Une déclaration qui sonne comme un aveu des infidélités dont ils sont tous deux accusés.

Le prince Charles et Diana Spencer divorcent finalement en 1996, un an avant le décès de la princesse de Galles dans un terrible accident.

Charles, Camilla, William et Harry

En 2005, le prince Charles épouse finalement celle qui a toujours été la femme de sa vie. Un moment difficile pour le prince Harry comme pour le prince William, ainsi que le duc du Sussex l'a confié dans son autobiographie, "Le Suppléant". Il y révèle notamment avoir demandé à son père de ne pas se remarier. "Nous nous avons promis d'accueillir Camilla dans notre famille, mais en échange, nous lui avions demandé de ne pas l'épouser. Nous pensions que ce n'était pas nécessaire. Que ça allait faire plus de mal que de bien, et que ça aurait dû lui suffire d'être enfin avec elle."

Dans son interview accordée à "60 Minutes" sur CBS, il précise d'ailleurs : "Camilla est dangereuse. Elle avait donc besoin de redorer son image. Cela la rendait dangereuse, puisqu'elle a noué des liens avec la presse britannique, avec qui elle échangeait beaucoup d'informations pour se réhabiliter aux yeux du grand public. Et dans une famille basée sur la hiérarchie, alors qu'elle était en route pour devenir reine consort, il y allait forcément avoir des personnes sacrifiées sur son chemin."

De son côté, selon la biographie royale écrite par "Angela Levin, Camilla: from outcast to Queen consort", William aurait affirmé à sa belle-mère qu'elle ne prendrait jamais la place de Diana. "William a clairement indiqué que Camilla est l'épouse de son père, mais pas la grand-mère par alliance de ses enfants. Ils ont deux grands-pères mais une seule grand-mère."

Vidéo. Couronnement du roi Charles III : les détails de la cérémonie dévoilés

A lire aussi

>> Couronnement de Charles III: la liste des personnes qui participeront aux services honorifiques dévoilée

>> Couronnement de Charles III : le palais de Buckingham montre les invitations en train de recevoir les "dernières retouches"

>> Couronnement de Charles III à Londres : les Français s'arrachent les vols et les hôtels